Ba Duan Jin: Les 8 pièces de brocart du général Yen Fei

Les « Ba Duan Jin » ou « 8 pièces de brocart » sont considérées comme une série très classique de Qi Gong en mouvement depuis que le général Yen Fei, dans la dynastie des Song, les a composées.

Ba Duan Jin: Les 8 pièces de brocart

Le Ba Duan Jin est issue d’une autre série appelée « mouvements pour renforcer les muscles et les tendons » créée par le moine bouddhiste Boddhidharma, celui à qui l’on doit le Zen.

Le but premier du général Yen était de renforcer le physique des soldats de l’armée chinoise en lutte contre le Japon.

Celui de Boddhidharma était de renforcer le physique des moines du mont Shao Lin, ramollis par les méditations et l’absence d’exercice.

A partir de Boddhidharma, le temple Shao Lin connut la réputation la plus haute dans le domaine du Kung Fu.

C’est dire que les « Ba Duan Jin », les « 8 pièces de brocart », ont une action sur le renforcement de la forme physique.

Pourtant, fait très étonnant, on ne force presque pas musculairement au cours de ces 8 figures, et elles sont à la portée de tous.

Les personnes qui feront l’expérience de pratiquer « les 8 pièces de brocart » 15 à 20 minutes par jour, verront leur corps changer.

Mais, grâce aux concentrations et aux visualisations, l’action des « 8 pièces de brocart » va s’exercer également sur l’énergie et la conscience.

L’énergie va être régénérée, stimulée, régularisée, épurée, purifiée, et conduite dans l’intimité la plus profonde du corps, au cerveau et à la moelle. Grâce à ce travail, l’énergie va influencer la conscience, relaxer l’esprit. l’aider à trouver sérénité, maîtrise et développement.

Les mouvements :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.