Comment enrichir votre pratique martiale grâce au Qi Gong ?

Vous êtes vous déjà posé la question: qu’est-ce qui manque à ma pratique pour me sentir plus complet ? Je vous répondrai alors: Connaissez-vous les bienfaits qu’apporte le travail interne dans les arts martiaux ? 

Comment enrichir votre pratique martiale grâce au Qi Gong ?

Beaucoup de pratiquants occidentaux ne connaissent que la partie externe qui consiste à travailler sur le corps. Les déplacements, les frappes, les blocages, les acrobaties… bref, tout est basé sur l’aspect physique de l’être. Pour les asiatiques, l’externe n’est jamais séparé de l’interne. En d’autres mots, l’esprit n’est jamais séparé du corps.

Qu’est-ce que le Qi Gong ?

Avant toute chose voici une définition très simplifiée de cet art interne chinois, dont les sources les plus anciennes remontent entre environs 2500 et 3000 ans avant J.-C. La traduction la plus fréquente de ces deux idéogrammes chinois est:

Qi: qui se traduit par énergie, souffle.
Gong: qui désigne le travail, la technique ainsi que la maîtrise, le but que l’on recherche à travers les exercices (que l’on retrouve d’ailleurs dans Kung Fu).

Idéogrammes Qi Gong

Nous pouvons donc le traduire littéralement par : le travail/la maîtrise de l’énergie/du souffle

Cette notion d’énergie se retrouve dans différentes cultures:

+ au japon on parle du Ki, comme par exemple dans le Kiai.
+ au Vietnam c’est le Khi, que l’on retrouve dans le Khi Công.
+ en Inde il s’agit du Prana.
+ pour les grecs c’était le Pneuma (d’où les mots pneu, ou pneumatique par exemple, en rapport avec l’air ou « souffle »).
+ en occident aujourd’hui, nous commençons à parler de bio-électricité.

 

Une pratique régulière du Qi Gong, mène à maîtriser cette énergie bio-électrique, dans le but de la canaliser ou bien de la stocker dans différentes parties du corps. Alors bien entendu cela demande tout de même, du moins au début de la pratique, de travailler dans certaines postures. Le travail s’effectue en séquences de mouvements, ou bien en statique. Petit à petit, l’esprit prend une place plus importante quand on commence à travailler avec l’écoute de la pensée et la visualisation.

Ne rentrons pas plus dans les détails, car c’est en fait une science très complète et pointue. N’hésitez donc pas à nous faire par de vos questions dans les commentaires.
Si vous êtes très pressés et désirez vraiment avoir des détails très poussés, voici un excellent livre avec une approche bien scientifique: les Racines du Qi Gong

 Le Qi dans le corps

Son rôle dans les Arts Martiaux

Votre enseignant vous a t-il déjà fait ce genre de réflexion sur un ton ironique: « il faut respirer pendant l’effort, travaille ta respiration sinon tu vas mourir asphyxié » ?

Et bien si il l’a fait c’est un bon enseignant. Non seulement il a raison d’un point de vue physique, car il est important d’apporter de l’oxygène aux muscles, mais aussi du point de vue énergétique car cela a pour but d’harmoniser le Qi (Chi) de votre corps.

C’est bien pour cela que les arts martiaux associent toujours le mouvement et la respiration. Selon comment nous combinons ces deux éléments, nous donnons à notre corps plus d’endurance et plus de puissance. Alors bien entendu, et encore une fois, cela ne s’arrête pas seulement au corps. Le fait d’apprendre à respirer convenablement, influe énormément sur notre cerveau. En conséquence, notre manière d’agir et d’appréhender le monde change.

La pratique d’un travail interne dans une discipline aide à découvrir différentes choses:

  • Percevoir des mouvements physiques très subtiles
  • Développer la précision du corps
  • Trouver un meilleur équilibre corporel
  • Contrôler ses émotions et calmer le mental
  • Développer l’observation, la vision et la concentration
  • Endurcir certaines parties du corps
  • Renforcer les tendons et les muscles
  • Relâcher, enlever les tentions et prévenir certaines blessures

 Les 5 courants du Qi Gong

  • les méthodes issues de la médecine traditionnelle chinoise (portées sur la santé et le soin)
  • les méthodes issues du taoïsme (portées sur la méditation et la recherche spirituelle)
  • les méthodes issues du bouddhisme (portées sur la méditation et la recherche spirituelle)
  • les méthodes issues du confucianisme (portées sur la méditation et la recherche spirituelle)
  • les méthodes liées aux arts martiaux  (plus portées sur le développement corps/esprit)

Bien entendu, c’est le dernier point qui nous intéresse présentement, que nous allons développer un peu plus.

Les 8 pièces de Brocart

Le Qi Gong martial

Les arts martiaux utilisent le Qi Gong pour enrichir les techniques martiales de la connaissance énergétique, pour éviter de se blesser durant l’entrainement, mais aussi pour apprendre à maîtriser son potentiel énergétique.

De nombreuses méthodes, comme le Yi Jin Jing, de Da Mo (Bodhidarma), sont utilisées pour renforcer les tendons et les muscles. Ainsi notre équilibre et la vitalité de notre corps vont s’accroître. C’est aussi un bon moyen pour préserver une bonne santé physique.
Les 8 pièces de brocart est la forme la plus répandue.

Nous retrouvons aussi des formes dérivées des anciennes méthodes taoïstes, auxquelles on a donné une application martiale. Les techniques sont plus orientées vers le combat.

Voici deux exemples:

  • le Ba Gua Zhang
  • le Xing Yi Quan

Pa Kua Zang

Interview avec un expert en Qi Gong

Interview David Fourat - Expert en arts de combat et de santé chinois

Pour aller plus loin dans ces conceptes et explications, je vous invite à regarder l’interview de David Fourat, qui est un expert en la matière. Il nous livre son expérience et sa vision des choses après plus de 20 ans de pratique et d’enseignement.

Voici le lien de cet interview : Interview de David Fourat – Expert en arts de combat et arts de santé chinois

Conclusion

Si vous cherchez à travailler les points suivant, le Qi Gong est une discipline faite pour vous:

  • respiration
  • force, puissance et résistance physique
  • concentration
  • santé
  • équilibre
  • contrôle des émotions
  • bien être


Il vous ai possible de le pratiquer dans votre club, si votre discipline l’enseigne, ou bien avec un professeur spécialisé.

Les écoles de Qi Gong se développent de plus en plus, on en trouve assez facilement partout en France.

Pour clôturer : toujours le même conseil, essayez différents lieux et différents enseignants. Posez vous là où vous vous sentirez le plus à votre aise. Et faites gaffe aux charlots 

(Source: www.passionmartiale.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.