Douleur, cerveau et Qi Gong

Douleur, cerveau et Qi GongDes changements fonctionnels, liés au traitement de la douleur, apparaissent dans le cerveau lors la pratique du Qi Gong.

Des chercheurs chinois ont utilisé le fMRI (Functional Magnetic Resonance Imaging : IRM) pour observer les cerveaux de quatre maîtres de Qi Gong masculins (chacun avec plus de 30 ans d’expérience) pendant leur pratique du Qi Gong et après avoir reçu un stimuli douloureux.

Après 15 minutes de pratique du Qi Gong, de nombreuses zones du cerveau précédemment activées montrent une baisse d’activité, à l’exception de l’Insula de SII (partie du cortex cérébral profond qui joue un rôle important, en particulier au niveau des émotions, du contrôle moteur, des fonctions cognitives, etc.) qui montre une croissance de l’amplitude des réponses.
(fMRI study of pain reaction in the brain under state of « Qigong ». Am J Chin Med. 2007;35(6):937-45).

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18186580

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Laisser un commentaire