ÉTUDE : Le Qi Gong (Yi Jin Jing) améliore la fonction pulmonaire, les capacités physiques, la qualité de vie et la gestion des émotions chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

ÉTUDE : Le Qi Gong (Yi Jin Jing) améliore la fonction pulmonaire, les capacités physiques, la qualité de vie et la gestion des émotions chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Résumé

OBJECTIF :

Le but de cette étude pilote était d’examiner les effets d’un programme d’exercices traditionnels chinois, une forme de Qi Gong appelée « Yi Jin Jing » (QGYJJ), sur des patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

MÉTHODES :

Cent trente patients atteints de BPCO éligibles ont été répartis au hasard en trois groupes: le groupe QGYJJ (n = 42), le groupe d’exercices d’auto-gestion (n = 43) et le groupe témoin (n = 45). Les données ont été collectées et analysées au départ, puis de nouveau après un, trois et six mois. Un indice de réadaptation pulmonaire comprenant la fonction pulmonaire, un test de marche de six minutes, un questionnaire sur l’efficacité de la gestion des émotions et un test d’évaluation de la BPCO largement utilisé pour évaluer la qualité de vie liée à la santé (HRQoL) des participants atteints de BPCO a été mesuré.

RÉSULTATS :

Comparativement aux autres groupes, les participants du groupe QGYJJ avaient une fonction pulmonaire nettement meilleure (volume expiratoire maximal en une seconde: F=8,96, p=0,000; volume expiratoire maximal en une seconde / capacité vitale forcée: F=11,55, p=0,000; le pourcentage de volume expiratoire maximal en une seconde en prévision: F=24,27, p=0,000); parcouru une plus longue distance à pied (F=152.52, p=0.000) et ayant une HRQoL plus satisfaisante (F=14.08, p=0.000). La pratique du QGYJJ a également contribué à améliorer la capacité de gestion des émotions (F=36,56, p=0,000). Il y a eu des changements positifs significatifs dans l’expression des effets positifs (F=56,25, p=0,000) et la gestion du découragement / de la détresse (F=21,58, p=0,000), outre la capacité de réguler la colère et l’irritation (F=1,20, p=0,305). ). Plus le QGYJJ est pratiqué sur une plus longue durée, plus l’influence est positive sur les mesures de l’indice de réadaptation pulmonaire.

CONCLUSIONS :

Ces résultats indiquent que la pratique du Qi Gong (Yi Jin Jing) a eu des effets positifs sur la fonction pulmonaire, l’activité physique, la gestion des émotions (modulation de l’expression du découragement ou de la détresse et ayant ressenti et été capable d’exprimer un affect positif) ainsi que la qualité de vie (HRQoL) des patients atteints de BPCO.

Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27487437/


IEQG (Institut Européen de Qi Gong), le centre de formation professionnelle de Qi Gong qui depuis près de 30 ans, forme des professionnels à l’enseignement du Qi Gong ainsi qu’à la pratique de l’acupuncture et du massage énergétique chinois. Sous l’impulsion d’Yves Réquéna et de son équipe de formateurs, vous apprendrez la maîtrise des arts ancestraux de la médecine traditionnelle chinoise. A travers les différents cursus et stages proposés, initiez vous aux arts et à la pratique de ces techniques.

Informations: www.ieqg.cominfo@ieqg.com


Vous habitez Luxembourg ou la grande région et vous avez l’intention de vous mettre au Qi Gong prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.