« La Grue Blanche déploie ses ailes » est le 6ième mouvement du Wudang Qi Gong. Issu d’un temple taoïste de la montagne sacrée Wudang située dans le sud-est de la Chine, ce Qi Gong n’a été enseigné qu’aux moines pendant des siècles avant d’être transmis aux profanes à l’extérieur du temple au début du XXe siècle par le Maître taoïste et moine supérieur Xu Beng Shan.

Ce Wudang Qi Gong comprend un ensemble de 15 mouvements courts et de 6 postures statiques (souvent enseigné en deux parties).

Facile à apprendre et à mémoriser, complet en soi, il est particulièrement adapté aux débutants de tous âges, quelque soit l’état de santé ou la constitution physique. Autant les jeunes que les moins jeunes, les sédentaires que les sportifs peuvent bénéficier des bienfaits que procure la pratique régulière de ce Qi Gong.

En médecine chinoise, chaque organe est en relation énergétique directe avec certaines zones et tissus du corps. Par exemple le rein est relié à la vessie, aux os et articulations, aux oreilles et aussi à la partie inférieure du corps: la région lombaire, les genoux et les chevilles. Lorsqu’un problème de santé apparaît dans l’une de ces zones, il peut être soulagé en stimulant l’énergie du rein.

Chacun des différents mouvements ou postures du Wudang a un effet spécifique sur la santé, car il permet une stimulation énergétique d’un ou de plusieurs organes en particulier. Aussi, les mouvements du Wudang pouvant être pratiqués séparément, il nous est possible de faire un choix de mouvement(s), en mettant l’accent sur celui ou ceux qui auront un effet direct sur la partie du corps que nous voulons soigner ou renforcer. Par exemple, le 2ème mouvement, qui se nomme « l’Hirondelle pourpre s’envole haut dans le ciel », permet de régulariser le sang et l’énergie dans le foie et la vésicule biliaire. Cela a pour effet de soulager des symptômes tels que: spasmes intercostaux, tachycardie, hypertension, oppression thoracique, anxiété, insomnie etc.

Dans ce petit article, je vais donc vous donner un petit aperçu de la pratique de « La Grue Blanche déploie ses ailes » et de ses nombreux bienfaits.

  • Ouverture
    • Les pieds un peu plus écartés que la largeur des épaules, fléchir les jambes.
    • Placer les mains l’une sur l’autre, à hauteur du Dan Tian moyen, les Lao Gong externes en contact, paume de la main gauche vers le ciel, paume de la main droite vers la terre, bras à moitié pliés.
  • Inspiration
    • La paume de la main gauche se tourne vers l’avant et décrit un large quart de cercle en passant sur le côté gauche, pour venir placer le Lao Gong externe (Wei Lao Gong) au contact de Ming Men.
    • Pendant ce temps, la paume droite s’est tournée vers le ciel tout en descendant sur le côté vers Dai Mai, et décrit un large cercle vers l’avant pour amener le Lao Gong externe (Wei Lao Gong) sur le front.
    • En même temps, le buste s’est tourné vers la gauche, le corps restant aussi aligné périnée-sommet de la tête, que possible.
  • Expiration
    • La main droite décrit un large quart de cercle vers l’arrière pour revenir devant, cette fois paume vers le ciel.
    • En même temps le buste revient de face et la main gauche revient tout simplement devant, cette fois paume vers le sol, donc sous la main droite, et à nouveau les mains sont l’une sur l’autre, en relation par les Lao Gong externes.
  • Inspiration suivante
    • Reprendre le mouvement à droite.
  • Concentration
    • A l’inspiration sur le Lao Gong tourné vers le ciel, à l’expiration sur l’autre Lao Gong jusqu’à ce qu’il arrive à Ming Men, là la concentration part sur l’autre Lao Gong qui est au front.

Effets

  • Ouvre l’articulation sacro-iliaque alternativement d’un côté de l’autre, l’assouplit et contribue à ouvrir le centre énergétique Dan Tian et à augmenter sa capacité de contenir l’énergie vitale Jing Qi.
  • Prévient l’arthrose et les sciatiques, draine les psoas et le pyramidal.
  • Stimule le méridien ceinture Dai Mai et par conséquent régularise le fonctionnement de l’utérus, des ovaires, et de la circulation sanguine dans le bassin, action sur les syndromes menstruels, sur les hémorroïdes.
  • Régularisation du système nerveux sympathique (par la torsion de la colonne qui va alternativement comprimer les ganglions du système sympathique).
  • Effets énergétiques sur la moelle épinière, les ganglions sympathiques, le sacrum, le bulbe rachidien (relie le cerveau à la moelle épinière) et le cerveau, pénétration de l’énergie vitale dans les centres énergétiques des reins.
  • Coordonner ce mouvement avec la respiration, détend les organes internes, et dirige le Qi stagnant vers la surface du corps.
  • Ce mouvement sert à la récupération et pour les rétablissements de santé.

✨✨★☯★──💥──★☯★✨✨

Rejoignez-nous pour une ou plusieurs de nos activités Qi Gong:

Billetterie

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Qi Gong pour:
- le bien-être
- le développement de ses capacités
- la prévention
- l'accompagnement
- la reconstruction
Les bienfaits santé du Qi Gong
Voici ce qu’est le Qi Gong pour moi…
Qi Gong des 13 portes
Tourner le corps et contempler la lune
Jing Mai Gong – Qi Gong (étirement) des 12 méridiens
Dao Yin Liu He Gong 六合功 (Qi Gong des 6 Harmonies)
Qi Gong de l’Oie Sauvage – Dayan Qi Gong
Ba Duan Jin (8 pièces de Brocart)
Démonstration Wu Dang Qi Gong
Étirement du méridien du Foie – Zu Jue Yin
Démonstration Qi Gong « Les huit pièces de Soie »
Qi Gong de la Respiration Cosmique…
 » Le dragon de l’inondation plonge dans la mer  » – WUDANG YANG SHENG GONG
SHENG KAI HE JIANG – Monter, descendre, rassembler, expulser … (Liu He Gong)
TENIR LA PIPA (Caresser la musique de l’univers)
 » Qi Gong pour fortifier le ‘Dan’  » – enchainement complet
%d blogueurs aiment cette page :