L’énergie surhumaine cultivée pendant la méditation : une science

L’énergie surhumaine cultivée pendant la méditation : une science

L’énergie émise par les gens ayant atteint un niveau avancé dans la pratique de la méditation a été observée par plusieurs études, elle excéderait les niveaux humains normaux par des centaines et même de milliers de fois.

Voici quelques études portant sur le sujet.

1. Les ondes gamma au-delà des barèmes

Une étude en 2004 du neuroscientifique Richard Davidson sur l’énergie émise par les moines tibétains qui méditaient a fait l’objet d’une chronique par l’Université Stanford.

Davidson a testé les moines les plus avancés du dalaï-lama, ayant chacun entre 15 et 40 ans de pratique de méditation. Il a mesuré les ondes gamma émises par leur cerveau avec l’électro-encéphalogramme (E.E.G.) et des scanographies du cerveau. Un autre groupe formé de 10 étudiants sans expérience de méditation a aussi été testé après une semaine d’entraînement.

Les ondes gamma sont décrites comme « des ondes électriques dans les fréquences les plus hautes et les plus importantes du cerveau ». La production d’ondes gamma nécessite des milliers de cellules nerveuses qui agissent en harmonie à des vitesses extrêmement élevées.

Davidson a découvert que certains des moines produisaient une activité d’ondes gamma plus puissante et d’une plus grande amplitude que tout cas documenté dans l’histoire. Le mouvement des ondes était aussi beaucoup mieux organisé que celui des volontaires du test qui ne méditaient pas.

Il a aussi été démontré que la méditation pourrait entraîner la redistribution de matière grise dans le cerveau et qu’elle en préviendrait la perte. La perte de matière grise a un impact sur les fonctions mentales telles que le contrôle des émotions, impulsions, pensées et mouvements.

Le bouddha Tian Tan à Hong Kong.
Le bouddha Tian Tan à Hong Kong. (Shutterstock)

2. Qi Gong : de 100 à 1000 fois plus d’infrasons

En 1998, la professeure Lu Yanfang et une dizaine de scientifiques américains ont fait une recherche sur des maîtres de qi gong en Chine.

Le Qi Gong est une pratique ancienne qui implique de cultiver l’énergie, non seulement en faisant des exercices méditatifs, mais également en améliorant la nature de l’esprit et du cœur, puisqu’il est dit que l’esprit et le corps ne font qu’un. On lui reconnaît des effets de guérison.

Dans sa recherche, la professeure Lu a découvert que les maîtres de Qi Gong pouvaient émettre de puissants jaillissements d’infrasons, de 100 à 1000 fois la force d’un individu moyen.

Après seulement quelques semaines d’entraînement, les débutants dans la pratique avaient cinq fois l’énergie infrason qu’ils avaient produite avant l’entraînement.

Une étude similaire au Collège de médecine traditionnelle chinoise de Pékin, publiée en 1988, démontre que l’énergie des maîtres de qi gong comprenait des émissions d’infrasons 100 fois plus puissantes que celles d’une personne ordinaire. Les deux études ont été détaillées par l’Institut China Healthways.

3. Émettre de la chaleur dans un froid glacial

Une expérience auprès de moines tibétains du nord de l’Inde est décrite dans un article de laGazette de l’Université Harvard en 2002.

Les moines, légèrement vêtus, étaient placés dans une salle où la température était de 40 degrés Fahrenheit (4 degrés Celcius). Ils sont entrés dans un état de méditation profonde. Des draps qui avaient trempé dans l’eau froide ont été mis sur leurs épaules.

Dans ces conditions, une personne ordinaire frissonnerait de façon incontrôlable et la baisse de température du corps résulterait même en la mort, est-il expliqué dans l’article.

Les moines, cependant, sont restés chauds et ont séché les draps avec leur corps. Une fois les draps séchés, d’autres draps mouillés et froids étaient mis sur eux. Chaque moine a séché trois draps sur une période de plusieurs heures.

Herbert Benson, qui a étudié la technique de méditation pendant 20 ans, a dit à la Gazette  : « Les bouddhistes pensent que la réalité dans laquelle nous vivons n’est pas la réalité ultime. Il y a une autre réalité que nous pouvons atteindre et qui n’est pas affectée par nos émotions, par notre monde quotidien. Les bouddhistes croient que cet état d’esprit peut être atteint en faisant le bien pour les autres et en méditant. »

Il a souligné que la chaleur émanée de leurs corps n’était qu’un sous-produit de la méditation.

Plusieurs expériences de la sorte ont été effectuées sur des personnes pratiquant la méditation, et il a été découvert que certaines d’entre elles étaient capables d’émaner plusieurs sortes d’énergies différentes pouvant être mesurées. Elles étaient aussi en mesure de contrôler leur métabolisme et d’autres processus du corps.

Version originale : Superhuman Energy Cultivated by Meditators : It’s Science

★───────★───────★───────★

Besoin de vous ressourcer, de vous recentrer, de retrouver le calme et la sérénité, de fortifier ou d’harmoniser votre énergie ?
Qi Gong, Méditation, Relaxation, Énergétique chinoise, Massage Chi Nei Tsang, Harmonisation énergétique, Ventouses, …
 

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.