L’ours furieux se secoue la peau du dos et montre le poing pour dissuader

  • Mettez-vous debout, les pieds joints, les bras le long du corps, et faites le vide dans votre esprit.
  • Puis, lorsque vos mains sont à hauteur de la ceinture, former « la patte de l’ours » (doigts pliés, sans forcer, le bout du pouce posé sur l’ongle du majeur) : fléchissez vos jambes en prenant appui sur la jambe droite, avancez légèrement la patte gauche puis avancez le pied gauche. Posez-le bien à plat, tourner légèrement vers la droite.
  • A partir de la taille, amenez le centre du ventre vers le milieu du corps, collez les coudes au corps, avancez le poing droit, menaçant, et tirez le poing gauche en arrière, comme si vous vous secouiez. Le poids du corps doit être réparti à 60% en arrière et 40% en avant.
  • Faites un pas à droite et recommencez.
  • Concentrez-vous sur le Dan Tian, les doigts, les Laogong et les Yongquan. Gardez toujours un regard furieux.
  • Respirez naturellement.

Travail sur la Rate, l’Estomac, l’enracinement, l’ici et maintenant, l’incarnation, le renforcement des membres, l’énergie nourricière

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.