14 raisons majeures justifiant la lenteur de pratique en Qi Gong

De nombreux exercices de Qi Gong sont pratiqués lentement, parfois très lentement. Pourquoi ? Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la lenteur est l’une des meilleures façons de tirer le meilleur parti d’une pratique de Qi Gong. Les nombreuses raisons citées ci-dessous se recoupent, car chaque aspect mentionné contribue à tous les autres aspects. Nous sommes des êtres entiers, pas un conglomérat de parties séparées. Je parle de chaque raison séparément pour faciliter l’exploration personnelle. Il y a plus de 14 raisons pour une pratique fréquente et lente du mouvement.

La course à la lenteur

S’engager dans le luxe souvent oublié du mouvement sans hâte. La vie est si effrénée, surtout la vie moderne. Nous sommes déstabilisés par la vitesse, l’intensité et la complexité. La lenteur est quelque chose qui nous manque, à un niveau profond, quelque chose dont nous avons besoin.

1. Améliorer le flux lymphatique

La lenteur active la circulation de la lymphe dans tout le corps, car elle est en résonance avec la façon lente et rythmique dont la lymphe aime se déplacer. Un énorme flux de liquide lymphatique peut se déplacer dans votre corps. En optimisant votre flux lymphatique, vous augmenterez les nombreuses tâches précieuses de la lymphe, telles que l’élimination des déchets cellulaires, le drainage des toxines, la réduction des inflammations, la lutte contre les infections, la prévention des maladies et le nettoyage général des interstices de votre corps. Le fait de se déplacer à la vitesse du Qi Gong active le flux lymphatique dans tout le corps. La lymphe aime circuler dans les nombreux ganglions et vaisseaux du corps à un rythme lent : une impulsion de six à huit secondes est idéale.

2. Percevez davantage

Plus vous êtes capable de percevoir dans un état de relaxation, plus vous vous renforcez. Pratiquer un mouvement lentement vous permet de découvrir plus de choses dans ce mouvement. Vous prenez davantage conscience de vos sensations, de votre respiration, de votre état d’esprit et des différents aspects de votre corps. En allant vite, vous passez à côté de certaines choses. Il y a tellement de choses à observer dans votre corps que vous n’aviez jamais constatées auparavant. Plus vous pouvez, dans un état détendu, percevoir de choses, plus vous vous renforcez. Prenez le temps d’apprécier le paysage, de goûter aux plaisirs du mouvement. Apprenez et assimilez ce que vous observez.

3. Prenez le temps de tisser davantage de liens entre les parties de votre corps

Dans le Qi Gong vous pratiquez en utilisant toutes les ressources de votre corps. Vous ne voulez pas qu’une partie de votre corps se languisse, paresse, se cache. Vous voulez un mouvement complet partout. La lenteur permet aux endroits ignorés ou laissés de côté d’avoir une chance de s’engager dans le mouvement. Ces zones d’ombre sont les zones de douleur, les problèmes chroniques, les fonctions réduites et les traumatismes. Le fait de les impliquer dans le mouvement de guérison est très valorisant à plusieurs niveaux. Les zones et les régions sont améliorées, et le tout est amélioré.

4. Terre, Racine et Centre

Trois des principes les plus importants du Qi Gong sont la mise à la terre, l’enracinement et le centrage. Chacun de ces principes est plus facile à apprendre et à améliorer en y allant lentement. La mise à la terre consiste à égaliser le flux d’énergie de votre corps à l’intérieur et à l’extérieur (comme la mise à la terre d’un fil électrique). L’enracinement consiste à relâcher la tension vers le bas pour créer une stabilité physique. Le centrage consiste à placer votre esprit dans votre abdomen inférieur (Dantian inférieur).

5. Améliorez votre respiration

Il est plus facile de prendre des respirations profondes, complètes, régulières, longues et détendues lorsque vous bougez lentement. Dans la lenteur, il est plus facile d’intégrer votre respiration à votre mouvement. Améliorer sa respiration est probablement la méthode la plus fondamentale et la plus utile pour une longue vie en bonne santé. Le Qi Gong, à son niveau de base, est vraiment un entraînement respiratoire. Un entraînement respiratoire approprié peut soulager, améliorer ou guérir à peu près toutes les maladies chroniques que vous pouvez nommer. Les maladies chroniques, quel que soit leur nom, sont, dans une large mesure, un échec de la respiration saine de tout le corps.

6. Passez de la lutte contre la fuite à la détente et à la guérison

Nos systèmes nerveux stressés sont généralement déséquilibrés dans une sorte de lutte futile contre les intensités du monde moderne. Le système nerveux autonome gère les différents processus internes du corps, comme le fonctionnement des organes, la digestion, la production de cellules sanguines et les communications internes. La partie sympathique de ce système est Yang-active et rapide et facilement suralimentée par le stress. La pratique lente du Qi Gong libère le trop plein du côté sympathique surmené et s’engage avec le côté parasympathique trop négligé. C’est le système nerveux parasympathique qui permet la plupart des guérisons. Le parasympathique vous ralentit (pensez « parachute »). C’est l’aspect Yin du système nerveux autonome (automatique) du corps.

7. Le Qi se déplace comme l’eau

Le Qi est un vaste concept qui signifie essentiellement une circulation plein, fluide, intelligente et vivifiante. Le Qi de votre corps relie des parties éloignées de votre corps en une seule unité de mouvement. Mais il le fait en respectant certaines règles de mouvement. Le Qi, dit-on, se déplace comme l’eau, tandis que la conscience se déplace plus vite que la lumière. L’un des aspects de la santé est la pleine circulation du Qi dans tout le corps. Le Qi, comme l’eau, circule en passant sous, au-dessus, à travers ou autour des obstacles sur son chemin. Quels que soient les obstacles que vous rencontrez dans votre corps – qu’il s’agisse de tensions, de blessures, de congestion ou de contention – votre Qi doit trouver un moyen de passer. L’eau et le Qi changent constamment. Cela prend un moment. Avec votre façon de penser, vous pouvez être quelque part – et hop, instantanément. Avec le Qi, qui est le flux interconnecté de votre corps, cela prend du temps. Si vous allez trop vite, vous ne donnez pas à votre Qi le temps de circuler de manière authentique. Aller trop vite est une approche mécanique dictée par votre cerveau. En allant lentement, vous donnez à votre Qi le temps de trouver son chemin et de s’écouler avec force. Aller trop vite est une approche mécanique dictée par votre cerveau.

8. Coordonner la posture, le mouvement, la respiration, l’esprit et le Qi

L’alignement de ces cinq facteurs constitue le Qi Gong. Lorsque les cinq aspects sont engagés dans un concert synchronisé, se soutenant mutuellement et fondé sur des principes, vous pratiquez le Qi Gong. Par exemple, lorsque vous commencez un mouvement, vous commencez à inspirer. De même, lorsque vous terminez le mouvement, vous terminez votre expiration. Tout au long du mouvement, celui-ci est fluide et régulier, tout comme la respiration.

Les effets du Qi Gong peuvent être ressentis très tôt dans votre pratique. Votre corps ne fait pas une chose pendant que votre esprit en fait une autre. Vous ne faites pas d’exercice en pensant au film que vous avez regardé hier soir. Vous ne respirez pas au hasard en envoyant du Qi vers vos orteils et en inclinant votre torse. Pourtant, il faut un long dévouement à la pratique et un raffinement des principes pour tirer profit du Qi Gong. (N’oubliez pas : la pratique est un plaisir.) Lorsque ces cinq facteurs sont réunis, en synchronisation avec l’ensemble du corps, vous effectuez un travail d’auto-guérison remarquable. Vous aimerez ce que vous ressentez et vous aimerez ne pas tomber malade souvent (ou pas du tout).

9. Renforcer les muscles

Nous sommes nombreux à utiliser des mouvements plus rapides pour propulser notre corps en mouvement. Nous utilisons l’élan plutôt que la force. En nous jetant dans tous les sens avec de la volonté, nous épuisons nos ressources internes. (C’est l’histoire de mes 40 premières années sur cette planète.) Le mouvement lent développe une force musculaire complète qui est différente de la puissance explosive malsaine. En utilisant activement une plus grande partie de chaque muscle à chaque instant dans toute l’étendue d’un mouvement, nous devenons plus intégrés. Vos muscles deviennent plus intelligents, plus forts et acquièrent une plus grande endurance. Plus important encore, ce type de force, cette force plus longue, plus lente et plus facile, entraîne une plus grande relaxation. Les muscles des cuisses (les muscles de la longévité) sont particulièrement importants à renforcer et le Qi Gong est excellent pour les développer.

10. Détendre le cœur et les vaisseaux sanguins

L’exercice cardiovasculaire renforce le cœur et propulse vigoureusement le sang dans les vaisseaux sanguins. Le Qi Gong lent fait circuler le sang dans le corps en relaxant le cœur et les vaisseaux. Le Qi Gong aide à réguler un cœur qui est souvent trop anxieux et qui travaille trop dur. Un exercice modérément vigoureux est important pour la santé à long terme. Un exercice trop vigoureux est généralement un comportement déséquilibré qui, s’il est poursuivi, finira par entraîner de graves problèmes de santé. Outre les problèmes de santé physique du cœur et du sang, le surmenage du cœur et l’excès d’énergie entraînent des problèmes émotionnels pénibles. Un cœur tendu est aussi un cœur enclin à l’anxiété.

11. Augmenter la conscience du corps dans le moment présent

Pratiquer lentement est une méditation en mouvement. C’est une méditation qui ne vous endort pas. Vous pouvez mieux accéder à la paix et à la promesse du moment présent. Si vous avez entendu parler des bienfaits de la méditation mais que vous n’arrivez pas à rester assis, essayez ces approches lentes du Qi Gong. La méditation en mouvement du Qi Gong permet de se concentrer sur le moment présent, lieu de guérison. En quittant le passé, nous nous libérons de l’emprise que le passé exerce sur nous. Nous pouvons lâcher les peurs qui étaient autrefois valables pour nous, mais qui ne le sont plus. Nous pouvons libérer, jour après jour, l’emprise de nos anciennes blessures, mentales, physiques et émotionnelles. Nous pouvons mieux accéder à la paix et à la promesse de ce moment. Pour ma part, je préfère de loin bouger pour méditer que m’asseoir. De nombreuses personnes vantent les avantages de la méditation assise, pourtant, au 21e siècle, nous sommes déjà tellement assis. Nos corps stagnent et nos esprits aussi. Sortez de votre coussin, de votre canapé, de votre chaise et faites votre méditation apaisante en bougeant vos articulations, en pulsant votre lymphe, en massant vos organes et en respirant avec le Qi.

13. Développer la fluidité des mouvements

La fluidité des mouvements est à la fois une méthode et un signe de guérison. Les mouvements saccadés sont des indications de blocs, de rochers et de zones sèches dans votre environnement intérieur. Lorsque vous ralentissez, vous remarquez les endroits qui ne sont pas lisses et fluides. Les clics, les cliquets et les hachettes dans nos mouvements ; les endroits collants, stagnants et coincés ; les endroits branlants, rackettés et tordus. En le remarquant, vous pouvez prendre des mesures pour apporter plus de fluidité à chaque endroit.

14. Relâcher les tensions et enfin se détendre

La lenteur encourage le relâchement des tensions dans tout le corps, le calme dans vos émotions, la clarté de votre concentration sur le moment et une relaxation supérieure de tout le corps et de tout l’être. La relaxation conduit à la guérison des traumatismes stockés et à un sentiment de bien-être immédiat.

Bien à vous dans le Qi ! 🙏

★──💥──★

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre (ou remettre) prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Inscription via la billetterie enligne: 

Billetterie

★──💥──★

Prendre un moment pour soi, dans le calme profond, la douceur et la bienveillance.
Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région 
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Qi Gong pour:
- le bien-être
- le développement de ses capacités
- la prévention
- l'accompagnement
- la reconstruction
Les bienfaits santé du Qi Gong
Voici ce qu’est le Qi Gong pour moi…
Qi Gong des 13 portes
Tourner le corps et contempler la lune
Jing Mai Gong – Qi Gong (étirement) des 12 méridiens
Dao Yin Liu He Gong 六合功 (Qi Gong des 6 Harmonies)
Qi Gong de l’Oie Sauvage – Dayan Qi Gong
Ba Duan Jin (8 pièces de Brocart)
Démonstration Wu Dang Qi Gong
Étirement du méridien du Foie – Zu Jue Yin
Démonstration Qi Gong « Les huit pièces de Soie »
Qi Gong de la Respiration Cosmique…
 » Le dragon de l’inondation plonge dans la mer  » – WUDANG YANG SHENG GONG
SHENG KAI HE JIANG – Monter, descendre, rassembler, expulser … (Liu He Gong)
TENIR LA PIPA (Caresser la musique de l’univers)
 » Qi Gong pour fortifier le ‘Dan’  » – enchainement complet
%d blogueurs aiment cette page :