fbpx

Nei Yang Gong II – « Qi Gong pour nourrir l’intérieur » – version PDF – (Série – Les cahiers Qi Gong)

12,00

Nei Yang Gong II (内养功气功)

Qi Gong pour nourrir l’intérieur II

(Première méthode dynamique – 2ième partie)

Le Nei Yang Gong, héritage culturel de la Chine ancienne, remonte à la dynastie des Qing avec Maître Wu Hao Xiang. Il a d’abord été présenté comme “un Qi Gong thérapeutique” par LIU Gui Zhen, le 6ème “héritier” du Nei Yang Gong. Il est connu comme le “père” de la “médecine qigong moderne” et fondateur du premier centre de Qi Gong médical. Le Nei Yang Gong est actuellement enseigné par Madame Liu Ya Fei, sa fille et actuelle vice-directrice de l’hôpital de Qi Gong médical de Beidahe.

La méthode de Nei Yang Gong, Qi Gong pour nourrir l’intérieur est issue d’une ancienne méthode taoïste et comporte 2 méthodes dynamiques de 2×6 mouvements et 2 formes de respiration qui peuvent être pratiquées seules ou associées aux mouvements.

Cette 1ère méthode dynamique de Qi Gong s’appelle aussi :

« Renforcer et assouplir les articulations pour faire circuler l’énergie »

Elle renforce les os et les tendons, tonifie les quatre membres, régularise les organes et les entrailles, harmonise l’énergie, le sang ainsi que l’équilibre Yin – Yang.

Les respirations, telles que la respiration douce (inspiration, expiration, rétention) et la respiration dure (inspiration, rétention, expiration) accroissent l’efficacité et différencient cette méthode.

Concernant le travail de l’esprit, les principes à respecter sont les suivants :

  • L’esprit suit le corps

  • Les mouvements s’harmonisent avec l’esprit

  • Union étroite et parfaite entre l’esprit, l’énergie et la force physique

Au niveau des mouvements corporels, une importance particulière est donnée à l’étirement, à la rotation et à l’extension de la colonne vertébrale, aux mouvements réguliers et harmonieux des quatre membres, au travail d’assouplissement des épaules, des hanches, de la région lombaire et de toutes les articulations.

C’est une méthode qui a également des actions bénéfiques pour : la bronchite, les problèmes digestifs, l’asthme, la nervosité, l’hypertension, les douleurs des jambes et de la région lombaire, l’arthrose, la cervicalgie et la lombalgie. Son intérêt est son rôle préventif pour toutes ces « mal-être ».

Le Nei Yang Gong convient à tous ceux qui veulent entretenir leur corps, leur santé et renforcer leur énergie qu’ils soient débutants ou pratiquants réguliers.

Description

Nei Yang Gong II (内养功气功)

Qi Gong pour nourrir l’intérieur II

(Première méthode dynamique – 2ième partie)

Le Nei Yang Gong, héritage culturel de la Chine ancienne, remonte à la dynastie des Qing avec Maître Wu Hao Xiang. Il a d’abord été présenté comme “un Qi Gong thérapeutique” par LIU Gui Zhen, le 6ème “héritier” du Nei Yang Gong. Il est connu comme le “père” de la “médecine qigong moderne” et fondateur du premier centre de Qi Gong médical. Le Nei Yang Gong est actuellement enseigné par Madame Liu Ya Fei, sa fille et actuelle vice-directrice de l’hôpital de Qi Gong médical de Beidahe.

La méthode de Nei Yang Gong, Qi Gong pour nourrir l’intérieur est issue d’une ancienne méthode taoïste et comporte 2 méthodes dynamiques de 2×6 mouvements et 2 formes de respiration qui peuvent être pratiquées seules ou associées aux mouvements.

Cette 1ère méthode dynamique de Qi Gong s’appelle aussi :

« Renforcer et assouplir les articulations pour faire circuler l’énergie »

Elle renforce les os et les tendons, tonifie les quatre membres, régularise les organes et les entrailles, harmonise l’énergie, le sang ainsi que l’équilibre Yin – Yang.

Les respirations, telles que la respiration douce (inspiration, expiration, rétention) et la respiration dure (inspiration, rétention, expiration) accroissent l’efficacité et différencient cette méthode.

Concernant le travail de l’esprit, les principes à respecter sont les suivants :

  • L’esprit suit le corps

  • Les mouvements s’harmonisent avec l’esprit

  • Union étroite et parfaite entre l’esprit, l’énergie et la force physique

Au niveau des mouvements corporels, une importance particulière est donnée à l’étirement, à la rotation et à l’extension de la colonne vertébrale, aux mouvements réguliers et harmonieux des quatre membres, au travail d’assouplissement des épaules, des hanches, de la région lombaire et de toutes les articulations.

C’est une méthode qui a également des actions bénéfiques pour : la bronchite, les problèmes digestifs, l’asthme, la nervosité, l’hypertension, les douleurs des jambes et de la région lombaire, l’arthrose, la cervicalgie et la lombalgie. Son intérêt est son rôle préventif pour toutes ces « mal-être ».

Le Nei Yang Gong convient à tous ceux qui veulent entretenir leur corps, leur santé et renforcer leur énergie qu’ils soient débutants ou pratiquants réguliers.


Série "Les cahiers Qi Gong"

Livret PDF illustré en couleur.

Auteur: Gino MICUCCI
Professeur et Praticien de Qi Gong
diplômé de l'Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng (dirigé par le Dr. Yves Réquéna)
https://www.facebook.com/gino.micucci
Génération QI GONG - Luxembourg et Grande Région
« Le bien-être par le Qi Gong »

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nei Yang Gong II – « Qi Gong pour nourrir l’intérieur » – version PDF – (Série – Les cahiers Qi Gong)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.