Le Qi Gong pour aider à guérir

Le qi gong pour aider à guérir
Le formateur, Ying Wei Li, a guéri d’un cancer en suivant cette méthode combinée à une chimiothérapie.

Déols. Un stage était organisé à La Martinerie par un formateur venu de Chine. Un médecin de l’hôpital Pitié-Salpêtrière veut développer ces formations pour aider à guérir du cancer.

Inspirez, inspirez, expirez. Dans la salle d’EuroSity, à La Martinerie, Ying Wei Li, venu tout droit de Chine, forme treize stagiaires originaires de toute la France aux techniques du Qi Gong, gymnastique traditionnelle chinoise qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration.

Professionnels de santé et malades en formation

Ces stages, habituellement proposés en Chine, sont organisés pour la première fois en France par ce formateur.
Pendant sept jours, des pharmaciens, médecins, kinés, logés et nourris sur place, suivent cette formation intensive. Parmi eux, aussi, deux personnes atteintes du cancer.

« En Chine, depuis les années 1970, des milliers de malades suivent ces méthodes basées sur la médecine chinoise ancienne, pour aider le corps et l’esprit à guérir, précise le formateur. En un mois ou deux, les premiers effets bénéfiques se font sentir. C’est encore plus rapide pour les personnes qui ont des problèmes cardio-vasculaires. »

Ying Wei Li, président d’une association de malades du cancer, a lui-même survécu à un lymphome. « Les médecins me donnaient deux mois. C’était il y a quinze ans. Grâce à cette méthode de Qi Gong, combinée à une chimiothérapie, mon corps a guéri. »

Depuis, avec son association, plus de 50.000 malades ont suivi ces formations.

« En général, en Chine, je travaille avec des groupes d’une centaine de personnes. Ici, ils sont treize », sourit Ying Wei Li. A l’issue de ce stage intensif, les stagiaires seront invités à poursuivre leur formation, et à partager leur apprentissage.

Ce stage, organisé par Liu Bingkai, médecin de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, à Paris, spécialisé dans la médecine chinoise traditionnelle, est une première qu’il aimerait reconduire. « J’ai vu les effets de cette méthode sur des patients. En tant que médecin et chercheur spécialisé en médecine traditionnelle chinoise, je me sens aujourd’hui responsable de transmettre cette vraie version du Qi Gong pour aider à la guérison, et pour renforcer le système immunitaire. Ces méthodes sont de plus en plus pratiquées aux États-Unis, en Allemagne, et dans de nombreux pays asiatiques. » Et désormais aussi à Déols.

Source: Naëlle Le Moal – www.lanouvellerepublique.fr

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.