Dans quels domaines le Qi Gong donne-t-il de bons résultats ?

Le Qi Gong permet de développer les capacités de concentration et d’attention, améliore la posture, contribue au bon fonctionnement cardiovasculaire, entretient les articulations et le système respiratoire. Les Chinois affirment même qu’il ralentit le vieillissement. Mais pour cela, il faut qu’il soit pratiqué auprès d’un maître sérieux, si possible médecin ou thérapeute énergéticien.

Dans ces conditions, il a fait la preuve de son efficacité dans de nombreux domaines. En 2007, douze essais cliniques ont montré que le Qi Gong a des effets positifs sur l’hypertension artérielle. D’autres chercheurs ont étudié les variations de la production des substances immunitaires (globules blancs, médiateurs de l’immunité…). Résultat : cette production augmente après les séances chez les personnes qui s’y livrent régulièrement, améliorant ainsi leurs défenses contre les agresseurs microbiens. Le Qi Gong agit également sur les dérèglements du cycle féminin, les douleurs chroniques, l’insomnie, les maux de tête, les troubles digestifs. Il semble aussi que cette technique énergétique puisse diminuer les effets secondaires des traitements chimiothérapeutiques lourds (cancer, sida…). Enfin, côté psycho-émotionnel le Qi Gong contribue à améliorer la résistance au stress et à réguler l’humeur.

—–

Pour plus d’informations:

Gino Micucci
Professeur et Praticien de Qi Gong, diplômé de l’Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng 

facebook: https://www.facebook.com/gino.micucci

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région

 

Mais alors……. qu’est-ce que le Qi Gong ?

La pratique de l’énergie vitale

Caractéristiques du Qi Gong

Mais alors……. qu’est-ce que le Qi Gong ? Êtes-vous de ceux qui ont vu ce mot écrit ou qu’il l’on entendu mais n’ont jamais su de quoi il s’agissait ? Est-ce que vous savez au moins comment ça se prononce ? Ou êtes-vous de ceux qui savent le prononcer et pensent qu’ils en savent assez ?

Et bien, si vous vous reconnaissez dans une des catégories ci-dessus, peut-être aurez-vous envie de lire la suite pour découvrir ce que vous connaissez ou non sur le sujet.

Tout d’abord, Qi Gong est prononcé Tchi Kong et certaines personnes (sur-tout anglophones) l’épellent Chi Kung. C’est une forme ancestrale chinoise d’exercices de remédiation que l’on utilise dans un but préventif, curatif, déstressant et méditatif. C’est une méthode douce et adaptée à tous, peu importe l’âge ou le sexe.

Le Qi Gong fait partie de la médecine traditionnelle chinoise et est un excellent moyen d’automédication. Ça ne coûte rien à faire, ça ne nécessite aucun équipement spécifique, ça prend très peu de place et la plupart de ses variantes s’apprennent en un rien de temps.

Il y a plusieurs définitions du Qi Gong mais toutes se mettent d’accord pour dire que cette pratique fait intervenir l’esprit, le corps et la respiration, et  permet de renforcer et équilibrer l’énergie vitale. On peut donc également mentionner et y inclure la relaxation, le yoga, le taichi, la méditation, le reiki, la marche, le chant ou les techniques de respiration, car pour les chinois, ce sont toutes des formes de Qi Gong. On peut l’affirmer car tous les exercices mentionnés ont des résultats similaires. Pourtant, certains exercices excellents pour renforcer et développer l’énergie vitale (comme le Qi Gong) restaient inconnus en occident jusqu’à très récemment.

Le mot « Qi » fait référence à l’énergie, à la vie. « Gong » désigne la capacité ou la compétence. Combinés, ces deux mots signifient la pratique de l’énergie vitale, de la vie, ou en d’autres termes, le rééquilibre de cette énergie.

A présent, vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez faire du Qi Gong ? Ou en quoi consiste ces exercices de Qi Gong ?
Étonnamment, cette pratique n’est pas toute jeune puisqu’elle remonte à des milliers d’années. En plus, vous la pratiquez sans le savoir. Et les animaux aussi !!!

Beaucoup de variantes de Qi Gong sont issues ou directement appris des animaux. Donc, à chaque fois que nous relaxons notre esprit et notre corps, que nous nous reposons, que nous dormons ou que nous nous promenons dans la nature, mais aussi quand nous arrêtons de nous soucier du monde ou que nous écoutons nos émotions comme le veut la nature, en pleurant lorsque nous sommes en deuil, en criant lorsque nous sommes en colère ou encore en explosant de joie , nous avons recours au Qi Gong.

Quand nous nous blessons et que l’on s’exclame : « Aie ! », quand nous prions ou que nous chantons de joie, nous nous rééquilibrons.

Mais quand nous apprenons délibérément une forme spécifique de Qi Gong, on s’assure de bien rééquilibrer nos énergies de manière systématique. Et si on pratique régulièrement et de manière persistante, jour après jour, on aura plus de résultats, de meilleurs résultats et bien plus encore.

Une pratique régulière du Qi Gong ne préserve pas que la santé mais a aussi des effets positifs qui se répercutent dans tout ce que l’on fait, ce qui permet d’augmenter notre productivité et notre réussite.

Il existe un nombre incalculable de variantes de Qi Gong et cela prendrait toute une vie de toutes les apprendre. Heureusement, il ne suffit d’en maîtriser qu’une pour arriver à nos fins.

La plupart des êtres humains essentiellement influencés par leurs sens comme l’ouïe, la vue, le goût, le toucher ou l’odorat, réagissent constamment en fonction de ces facteurs qui les influencent. A moins qu’il ne décident d’élever leur niveau de conscience par le biais du Qi Gong.

En occident, on met beaucoup l’accent sur le cerveau, le mental, l’esprit logique et la capacité d’analyse pour arriver à une conclusion. Cependant, le raisonnement intellectuel est loin d’être une forme de sagesse, encore moins de conscience supérieure.

Le Qi Gong offre la possibilité de nous aider à transcender nos sens et d’atteindre un état de conscience supérieur ou, en d’autre termes, de développer de plus hauts niveaux d’énergie où celle de la pensée qui peut contrôler la matière (i.e. en changeant la structure ou la déplaçant).
Il y a des maîtres Qi Gong, des personnes qui ont pratiqué le Qi Gong toute leur vie, qui sont connus pour leur sagesse et leur absence de désires matériels. Leurs vies, la façon dont ils vivent et agissent, constituent un témoignage silencieux du pouvoir libérateur du Qi Gong.

  Le Qi Gong n’est pas pour ceux qui:
• Aiment dépendre des médecins et des hôpitaux
• Ne veulent pas vivre plus longtemps
• Aiment paraître plus âgés
• Aiment le stress et la colère

Le Qi Gong a une longue histoire. Certains disent même que son apparition remonte à des millions d’années, d’ailleurs on le voit mentionné dans des archives qui remontent au temps où l’écriture a été inventée. Pourtant, il n’a jamais été aussi populaire en Chine que de nos jours. Littéralement des millions de Chinois pratiquent une forme de Qi Gong quotidiennement et on dit que le Qi Gong a permis au gouvernement d’économiser des milliards de dollars. Certains disent même que d’ici 10 ou 20 ans, le Qi Gong sera connu partout dans le monde comme la médecine du millénaire.

Les raisons principales de l’expansion du Qi Gong ces dernières années sont les suivantes :

  • L’ouverture d’esprit et le souhait de reprendre le contrôle sur sa santé et sa vie
  • La prise de conscience des limites de la science et de la technologie
  • Le regain d’intérêt pour les méthodes de guérison traditionnelle
  • La désillusion concernant le matérialisme
  • Le fait que la science soit de plus en plus ouverte au super normal
  • Les apparitions publiques des maîtres Qi Gong
  • La vitesse de l’information grâce aux médias et à internet
  • La réticence concernant le recours à la thérapie médicamenteuse

Il existe bien des formes différentes de Qi Gong qui viennent d’au moins cinq sources majeures: taoïstes, bouddhistes, confucéennes, puis il y a des formes issues du Kung Fu ou d’autres arts martiaux (qui sont tous considérés commes des Qi Gongs) et enfin d’autres de la médecine traditionnelle chinoise.

La beauté du Qi Gong réside dans le fait que cette diversité des styles permet de s’adapter à tous les âges, tous les états de santé et même à ceux qui seraient trop faibles pour sortir du lit ou s’asseoir. Tant que la personne peut suivre mentalement les instructions, elles peuvent pratiquer le Qi Gong et obtenir des résultats.

Ce qui importe c’est de comprendre que le Qi Gong peut avoir de grands résultats inespérés, mais pas toujours rapidement. Le Qi Gong agit de façon lente et constante, et bien sûr, la plupart des gens espèrent des résultats rapides.

Comme nous l’avons déjà mentionné, beaucoup peut être appris en trois ou quatre sessions mais certaines variantes sont tellement complexes qu’elles nécessitent la présence d’un enseignant tous les jours et ce pendant des années afin de vérifier que l’apprenant effectue ses exercices correctement. Il est important de pratiquer le Qi Gong régulièrement, c’est-à-dire tous les jours et pas seulement une ou deux fois par semaines. C’est ainsi qu’on obtient des résultats. On peut tout à fait pratiquer le même exercice toute sa vie.

Le Qi Gong ne semble pas être grand-chose vu de l’extérieur mais les effets sont très puissants de l’intérieur.

Il n’apporte pas seulement la santé mais permet de la maintenir. Il agit sur tous les niveaux : physique, émotionnel, mental, psychique et spirituel.

Pratiquer le Qi Gong régulièrement est la meilleure assurance vie qui soit.

Encore plus important, le Qi Gong augmente toute constitution puisqu’il brise le cercle vicieux qu’est le stress, il augmente les niveaux des énergies, il donne espoir, il renforce l’esprit et maintient la mobilité. Mais surtout, il maintient l’équilibre à tous les niveaux.

En Chine, on dit ouvertement que le Qi Gong est connu pour soigner et pas seulement soulager un certains nombres de maladies. Il est particulièrement efficace contre l’arthrose, les maladies du foie et du cœur, la surdité, la vue, les déséquilibres hormonaux, les addictions aux drogues, l’asthme etc… et même les cancers. Il y a énormément d’études qui viennent accompagner ces affirmations en Chine.

La pratique du Qi Gong est particulièrement utile pour les personnes âgées, ça prolonge leur qualité de vie, maintient leur mobilité, renforce leur mémoire et la clarté de leur jugement. Ça peut aussi permettre de prévenir différentes maladies, de se calmer et de se réjouir plus facilement. La littérature chinoise affirme que cela peut aussi même aider les personnes ayant fait un AVC.

Bien entendu, le plus tôt on commence, le mieux c’est. Beaucoup de maîtres Qi Gong connus ont commencé le Qi Gong quand ils avaient seulement quatre ou cinq ans. De nos jours, ils ont de quarante, cinquante ans à quatre-vingt-dix-ans et plus. Ils sont connus en Chine pour leurs dons curatifs exceptionnels.

Le Qi Gong aide les personnes à prendre le contrôle de leur vie, de leur santé et de leur corps, à devenir moins dépendant des médecins et même de s’en passer.

Les personnes qui pratiquent le Qi Gong sont clairement plus aimantes, compatissantes et moins critiques des autres, mais pas seulement. Dans beaucoup de cas, surtout pour ceux qui le pratique depuis des années, leurs capacités professionnelles s’améliorent, ils commencent à atteindre leurs objectifs. Les auteurs non publiés sont publiés, les artistes sont acclamés par la critique, etc.

Les gens sont connus pour développer des pouvoirs psychiques comme la voyance, la télépathie, la capacité à voir les auras et même la lévitation. Ce sont les effets secondaires de la pratique et l’accumulation de plus hauts niveaux d’énergie.

Personne ne peut acheter les résultats du Qi Gong, ils ne peuvent apparaître qu’avec une pratique régulière et persistante. La récompense d’une pratique régulière est la même que vous soyez riche ou pauvre, noir ou blanc, jeune ou âgé.

Mais des mises en garde doivent aussi être énoncées concernant le Qi Gong car il n’aura pas de bons résultats sur ceux qui aiment les ragots ou agissent avec de mauvaises intentions. Mais si vous avez de bonnes intentions et que vous pratiquez le Qi Gong respectueusement et avec bienveillance, alors vous aurez des résultats incroyables.

Beaucoup de chinois ont choisi le Qi Gong en dernier recours quand la médecine occidentale ou même la médecine chinoise n’arrivait pas à soigner ni à ralentir leur maladie mortelle. Non seulement certains ont complètement été soignés, mais ils se sont sentis plus jeunes et plus heureux qu’auparavant.

La véracité du Qi Gong est aujourd’hui prouvée par de nombreuses recherches menées en Chine. De plus, son recours est encouragé dans le système médical général. Il existe même des hôpitaux à Pékin et dans toutes la Chine où le Qi Gong est la principale manière de soigner les patients.

Retrouver la santé, en pratiquant le Qi Gong n’est qu’un début dans ce que sa pratique peut vous offrir et il n’est jamais trop tard pour commencer.

Novembre 2018

Pour plus d’informations:

Gino Micucci
Professeur et Praticien de Qi Gong, diplômé de l’Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng 

facebook: https://www.facebook.com/gino.micucci

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région

 

Stress et énergétique traditionnelle chinoise

Le stress, par définition, constitue « l’ensemble des réponses mentales, émotionnelles et physiques de l’organisme soumis à des contraintes ou des pressions.  Ces réponses dépendent toujours de la perception qu’à l’individu des pressions qu’il ressent. » – wikipedia

Autrement dit, selon comment un individu perçoit des contraintes ou pressions provenant de l’environnement, il va générer un ensemble de réactions aux trois plans de son existence, soit mental, émotionnel et physique.

Le stress n’est donc pas quelque chose de négatif en soi.  Le stress est une invitation à se mettre en mouvement, afin de résoudre un état de tension. Cette tension est inhérente à notre existence puisque la vie est à chaque instant renouvelée, par le mouvement et l’impermanence.  Je ne suis pas la personne que j’étais et ni celle que je serai.  Dans les traditions asiatiques, la rivière est souvent utilisée métaphoriquement à cette fin : « est-ce que la rivière que je regarde maintenant est la même que celle il y a un instant? »

Afin de nous accorder avec ce principe vital, nous devons rester nous-même toujours en mouvement.  La définition même de la santé, selon la vision chinoise, est la libre circulation de l’énergie, au niveau physique, émotionnel et mental.

Nous restons en mouvement par:

  • L’action d’ordre physique : On aide quelqu’un en détresse, on fait du ménage lorsque c’est nécessaire, on travaille pour avoir de l’argent.
  • L’action d’ordre mental/émotionnel : face à ce qu’on ne peut changer (que ce soit une croyance ou une réalité), nous changeons de perception. Souvent, pour trouver résolution, nous devons nous laisser porter par une perception qui nous inclus dans quelque chose de plus vaste que soi. Les phrases clés « c’est le destin », « tout chose arrive pour une raison », « le temps arrange les choses »,  en sont des exemples fameux.

Lorsque nous ne sommes pas en mouvement, nous entrons dans un état de stagnation.  Cela est la base sur laquelle tout phénomène pathologique se construira selon la médecine chinoise.

Pathologie

Le premier organe qui sera affecté par la stagnation d’énergie est le Foie.

Cela s’explique par le fait qu’en médecine chinoise, selon la théorie des 5 phases, le Foie appartient à la phase Bois: le Bois est cette force émergente qui arrive au printemps suite à la latence hivernale.  Il représente le mouvement même, tant au niveau physique (les muscles et les tendons qui permettent au corps de se mouvoir) que mental (il est l’aspect de la psyché qui constitue les allées et les venues de la conscience, ainsi que la conscience qui sort du corps la nuit pour atteindre le monde du rêve: on l’appelle le Hun en médecine chinoise).

Ce qui correspond au Bois est donc,

  • Dans la Nature : le printemps, le vent (on connaît bien l’expression « un vent de changement »)
  • Dans l’Homme : le Foie, les yeux (le Hun utilise le sens visuel pour capter l’information et la ramener vers soi pour être intégrée), les muscles et les tendons.

Le Foie en stagnation donnera des symptômes, comme tous les organes, d’ordre mental, émotionnel, et physique.  Voici sous forme de petit questionnaire les symptômes typiques de la stagnation du Qi (énergie) du Foie :

SPHÈRE DU FOIE

  • J’ai souvent l’impression que la vie est injuste
  • On dit de moi que je suis colérique
  • Souvent je suis irritable et je ressens de la frustration
  • Mes trapèzes sont tendus
  • Mon cou est tendu
  • J’ai souvent des maux de tête, parfois des migraines
  • Je sens comme un nœud dans ma poitrine
  • J’ai parfois une boule à la gorge
  • Mes règles sont douloureuses, j’ai tendance à avoir des crampes
  • Mon cycle menstruel est irrégulier

À long terme, la stagnation de l’énergie du Foie se transformera en chaleur.  Comme il est le principal réservoir de sang dans le corps, il transmettra sa chaleur au liquide rouge, qui circulera et causera alors:

L’inflammation dans les vaisseaux sanguins.  Pour tenter de réduire l’inflammation, le corps produira des mucosités (plaques d’athéromes) qui éventuellement pourraient bloquer les artères.

Des symptômes de chaleur/brûlure un peu partout dans le corps et sur la peau (syndrome de chaleur du sang)

Lorsque le Foie est en stagnation, il n’hésitera pas à affecter d’autres organes, toujours selon la logique des 5 phases.  

Il pourra attaquer la sphère digestive, la Rate/Estomac :

Sa fonction de transport et transformation des aliments et liquides est alors compromise

SPHÈRE DE LA RATE/PANCRÉAS

  • J’ai tendance à me soucier beaucoup pour rien
  • Mes pensées ont tendance à tourner en rond sans arrêt
  • Je suis fatigué
  • Je ressens moins la faim depuis un certain temps
  • Ma digestion est fragile
  • J’ai des ballonnements, des gaz
  • Mes selles sont plus molles que d’habitude.  J’ai parfois même la diarrhée
  • J’ai des brûlures d’estomac

Il pourra évacuer son excès vers le Cœur :

SPHÈRE DU COEUR

  • Je ressens moins la joie qu’à l’habitude
  • Je ris beaucoup quand je suis nerveux
  • On me dit que je parle trop vite
  • Je me sens fébrile, agité, je sursaute facilement
  • J’ai de la difficulté à me concentrer. Ma mémoire est moins bonne qu’elle l’était.
  • Mon sommeil est léger, j’ai une tendance à l’insomnie
  • J’ai souvent des bouffées de chaleur au visage
  • Je sens mon cœur battre dans ma poitrine quand je suis nerveux

Il pourra également attaquer le Poumon :

SPHÈRE DU POUMON

  • La tristesse est une émotion que je ressens souvent
  • J’ai peu envie de parler, ma voix n’est pas forte
  • J’attrape souvent le rhume
  • Ma respiration est difficile
  • Je tousse
  • Je transpire facilement, au moindre effort

Finalement, il pourra affecter la sphère du Rein :

SPHÈRE DU REIN

  • J’ai l’impression d’avoir perdu ma volonté, ma détermination
  • Je me sens déprimé
  • J’ai moins de désir sexuel qu’avant
  • Je ressens facilement la peur ou l’anxiété
  • Les gens autour de moi me disent que je paranoïe facilement
  • J’ai mal au bas du dos
  • Je me lève quelques fois par nuit pour uriner
  • Je transpire la nuit

Chaque individu aura une tendance constitutionnelle à être affecté au niveau d’un Organe plutôt qu’un autre.  L’apprentissage essentiel est alors de développer la Vertu qui correspond à notre Organe en faiblesse.

Pour le Bois : l’excès de colère, l’arrogance, l’irritabilité devra être maîtrisée par l’émerge la Bonté

Pour le Métal : la tristesse, la léthargie, le deuil doit être surmontée pour développer l’Intégrité et la transparence

Pour le Feu : l’excitation fébrile, l’agitation anxieuse, la joie non-authentique devra être calmée et de la se développera un sens de l’Ordre.  Cet Ordre sera la capacité à éprouver de la joie et du bonheur tout en ayant un sens clair des limites.

Pour la Terre : le souci, les pensées obsessives devront se calmer et ainsi arrivera la Confiance

Pour l’Eau : La peur, la Terreur, la paranoia devra être utilisée pour développer la Sagesse

Puisque à cet égard, notre destinée nous dicte l’opposé de notre Nature, il sera de notre ressort de développer la Vertu associée à notre faiblesse constitutionnelle.  Ainsi, nous accomplirons l’intégralité de notre chemin de vie.

★──💥──★

Prendre un moment pour soi, dans le calme profond, la douceur et la bienveillance.
Je vous propose des séances où vous irez à la rencontre de vous-mêmes, guidés par des pratiques ancestrales chinoises: Qi Gong, Énergétique chinoise, Massage Chi Nei Tsang, Harmonisation énergétique, Ventouses, Acupression, Méditation, Relaxation profonde, …
J’applique un protocole unique en son genre, combinant plusieurs techniques chinoises s’adressant au mental et au physique afin « d’habiter » votre corps en conscience, dans le calme, le souffle dans le corps, l’esprit sur le souffle.
Vous sortez de cette consultation dans un état de grande détente physique et psychique, les traits reposés. Bien dans votre peau…
Les effets s’amplifient encore pendant quelques jours après le soin. Pour entretenir et approfondir le résultat, il est bénéfique de réserver 3-4 séances à quelques semaines d’intervalle et de venir ensuite régulièrement, à chaque changement de saison ou quand vous en sentez le besoin.

★──💥──★

Sur RDV: enligne https://live.vcita.com/site/generation.qigong/online-scheduling ou par mail à info@generationqigong.com ou en message privé
https://www.facebook.com/generation.qigong/

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région 
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Les 4 phases de l’état Qi Gong : équilibre, calme, vacuité, inspiration…

Si le mental est calme et que l’énergie circule bien, l’adepte de Qi Gong parvient à état de paix intérieur, de détachement par rapport au monde extérieur l’état Qi Gong. Nous les ressentons, lorsque, lors d’une méditation ou d’une posture, notre esprit se stabilise sur une seule pensée

Le premier d’entre eux, assez facilement constaté, est l’équilibre, la stabilité (TING) tant physique que psychique, lors du maintien d’une posture. Cet équilibre est fondé sur une harmonisation entre le haut et le bas, la gauche et la droite, l’arrière et l’avant, le dehors et le dedans, le subtil et le grossier.

Il s’agit, au départ, d’un équilibre corporel qui se rattache à un équilibre respiratoire puis à un équilibre énergétique. Ce dernier facilite l’équilibre psychique puisqu’il tend à restreindre les contraintes liées à l’environnement direct ou indirect en les assimilant à un processus naturel. Le corps ne subit plus les contraintes extérieures et les variations climatiques mais les intègre en les corrigeant.

Le deuxième effet, un peu plus long à obtenir, est la sérénité, le calme. Le plus important dans le Qi Gong, quel que soit la forme de Qi Gong, c’est le calme, jìng. Celle-ci est en effet la simple conséquence de l’équilibre. Il ne s’agit en aucun cas d’une sorte d’endormissement de la conscience liée à une immobilité corporelle et intellectuelle mais, au contraire, en un mouvement contrôlé et incessant qui constitue un moyen d’accès à la compréhension des phénomènes internes et externes. Cette sérénité passe donc tant par le contrôle du souffle que du mouvement corporel.

Le taoïsme constate que la plus grande force de la vie réside dans le calme profond. Le confucianisme considère que l’homme véritable est celui qui sait maitriser ses émotions dans le calme et c’est aussi par le calme qu’il arrive à atteindre un objectif plus lointain et plus complet.

Le troisième effet est la vacuité ou vide (XU). Le calme entraine le Vide .Elle permet tout simplement la suppression des tensions ce qui permet la disponibilité tant corporelle que psychique. C’est comme l’eau quand elle est calme , Plus l’eau devient pure, plus les nuages qui se reflètent dans l’eau éclaire l’image de l’univers.

Cette vacuité, ou disponibilité naturelle, est l’un des fondements de l’harmonisation du pratiquant avec les circonstances, donc avec la nature.

Le quatrième effet (LING) est la capacité d’unifier ou concentration ou clarté de l’esprit. Le vide suscite l’inspiration. Le mouvement, l’énergie, la pensée se réunissent sans qu’il y ait à effectuer d’effort et, ainsi, les choses clarifiées semblent et sont plus faciles. Le résultat obtenu grâce à la disponibilité est utilisé de manière plus rationnelle et perdure. Cette unification permet la constance ainsi que la reproduction des états énergétiques et psychiques recherchés au cours de la pratique.

Conscience, vie, mouvement, énergie et matière ne font plus qu’un dans l’illumination atteinte par le pratiquant, ce que précise, une fois encore, le Huainan Zi :  

« Il sait sans apprendre, réalise sans faire, voit sans regarder et fait régner l’ordre naturel (conforme à l’unité de la nature) sans gouverner. Il embrasse la vertu, réalise la fusion harmonieuse des souffles et des esprits, poursuivant avec docilité et facilité la Voie Céleste de l’harmonie universelle. Cela fait que la vision remonte au delà du passé et que le regard s’étend plus loin que l’avenir avec une grande aisance. Tout ce qui, chez un homme ordinaire, demanderait un effort exceptionnel est fait simplement et naturellement. »

Quant l’adepte du Qi Gong est entré dans un état de quiétude, il se sent à l’aise, d’humeur égale et a une respiration contrôlée. Il lui faut alors suivre le cours naturel des chose avec simplement une visualisation volontaire.

Cet état Qi Gong se traduira par

– Au niveau psychique sensation de clarté d’esprit
– Au niveau émotionnel sensation de douceur, de sérénité, d’apaisement, d’amour.
– Au niveau universel sentiment d’unité, de globalité.

 (Source: le souffle du menhir – lesouffledumenhir.blogspot.fr)

★────★
Besoin de vous ressourcer, de vous recentrer, de retrouver le calme et la sérénité, de fortifier ou d’harmoniser votre énergie ?
Qi Gong, Méditation, Relaxation, Énergétique chinoise, Massage Chi Nei Tsang, Harmonisation énergétique, Ventouses, …
 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région 
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

★────★

5 bienfaits de la méditation sur le sportif

La méditation est une pratique qui est de plus en plus populaire dans le milieu du sport. On lui reconnait de nombreuses vertus notamment au niveau du bien-être intérieur, et bons nombres de sportifs l’utilisent désormais afin d’optimiser leurs résultats. Dans cet article, nous allons tenter d’identifier les raisons pour lesquelles cet exercice est devenu un allier de taille pour certains sportifs de haut niveau, et ainsi établir la liste des éléments sur lesquels la méditation peut avoir une influence.

La méditation est une pratique qui présente de nombreux avantages pour un sportif

1. La concentration

La méditation est un exercice qui nécessite du temps afin d’être maîtrisé. Elle consiste à se recentrer sur l’essentiel de notre existence en se focalisant sur notre être intérieure afin de s’ancrer davantage dans l’instant présent et d’en profiter pleinement. Cependant, pour atteindre un état de méditation, il est indispensable, dans un premier temps, de se concentrer sur un élément de notre « intérieur » comme notre respiration, une partie de notre corps ou encore une pensée. Et c’est pour cette raison que, pratiquer régulièrement, la méditation constitue un exercice de concentration qui peut s’avérer très bénéfique pour un sportif.

2. La récupération

Avec l’enchaînement des compétitions à intervalles de temps réduits chez les sportifs de haut niveau, la récupération est devenue l’un des facteurs les plus déterminants dans la course à la performance. Mais elle est également très utile chez les sportifs amateurs et occasionnels qui aimeraient prendre part à des séances de sport intenses sans devoir en payer les conséquences les jours suivants ! C’est en ce sens que prendre le temps de méditer après une activité physique est bénéfique, car c’est un bon moyen de réduire significativement les délais de récupération en favorisant un retour au calme afin de se régénérer l’esprit et le corps.

3. La gestion du stress

La recherche de performances peut engendrer un stress qui a pour conséquences d’altérer les résultats sportifs. Cette pression est en général mal vécue par le sportif, de plus, ces effets sur la santé ne sont pas bons. La méditation est probablement le moyen le plus efficace pour travailler sur cette gestion du stress car il a été démontré que, pratiquée régulièrement, elle est à l’origine de la baisse du taux de l’hormone du stress, le cortisol, dans le corps. En effet, méditer favorise le lâcher prise et permet aux sportifs de se focaliser sur le travail qui les mènent jusqu’à la compétition tout en prenant du recul par rapport aux résultats finaux.

4. Le plaisir dans l’effort

Le plaisir est un élément indispensable pour obtenir des résultats sur le long terme et pour être pleinement épanoui dans sa pratique sportive. La méditation est un bon moyen d’entretenir cette passion pour l’effort car elle favorise le bien être et permet d’adopter une vision positive sur les choses par le travail sur les pensées. Non seulement vous retrouverez du goût pour le sport et pour votre discipline favorite, mais vous prendrez également plaisir à donner le meilleur de vous même. Ainsi, grâce à la méditation, vous vous recentrez sur l’essentiel, à savoir le plaisir de se dépenser à l’instant présent.

5. Les performances

Nous avons vu, dans les points précédents, que la méditation avait une influence positive sur la concentration, la récupération, la gestion du stress et le plaisir pendant l’effort. Un sportif qui progresse dans ces différents domaines verra sans doute ses performances évoluer dans le bon sens. La méditation est donc amenée à jouer un rôle important dans la quête de résultats d’un sportif, d’où cet intérêt en constante progression pour cette pratique dans le monde du sport. Vous souhaitez atteindre vos objectifs sportifs ? N’hésitez pas à prendre du temps pour méditer !

(source:  We Want Sport)

★───────★───────★───────★

Besoin de vous ressourcer, de vous recentrer, de retrouver le calme et la sérénité, de fortifier ou d’harmoniser votre énergie ?
Qi Gong, Méditation, Relaxation, Énergétique chinoise, Massage Chi Nei Tsang, Harmonisation énergétique, Ventouses, …
 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région 
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Le Qi Gong: des atouts à large spectre…

Qi Gong: À tous les âges de la vie, on peut pratiquer ces mouvements faciles à effectuer. Remplis d’ atouts pour rester en bonne santé, ils développent aussi la joie et le plaisir de vivre. Laissez-vous tenter !

Le Qi Gong est né de la culture chinoise taoïste, il y a plus de 3000 ans. C’est dire si cette pratique est au point aujourd’hui ! Dans nos sociétés occidentales où règnent souvent l’agitation, la compétition et le monde illusoire des images, elle s’avère très efficace pour chasser les agressions extérieures, unifier le corps avec l’esprit, et pour s’ancrer dans son authenticité. La lenteur des mouvements peut rebuter les personnes qui n’aiment que le sport intense et les activités de fond. Mais cette gymnastique spéciale n’apporte pas les mêmes bénéfices qu’une pratique sportive. Tous les mouvements sont étudiés en fonction des méridiens, ces circuits qui véhiculent le Qi (l’énergie) dans tout le corps, selon la médecine traditionnelle chinoise et l’acupuncture. Cette lenteur, c’est aussi celle de la respiration, donc d’un rythme essentiel dans la vie. Et la respiration consciente est l’une des clés du Qi Gong.

Qi Gong : prévenir les problèmes féminins atouts

Il existe un Qi Gong spécialement étudié pour prévenir et soigner les problèmes féminins chroniques comme les cystites et les dérèglements hormonaux. En premier lieu, c’est un meilleur équilibre psycho-corporel qui est recherché, ainsi que la gestion des émotions. Les mouvements vont développer une perception harmonieuse et positive du corps, favorisant l’équilibre nerveux et développant la confiance en soi. Plus précisément, certains mouvements vont régulariser les cycles menstruels. Cela signifie aussi des règles moins douloureuses, une diminution de la rétention d’eau et moins d’irritabilité. Autres soucis féminins (en majorité) : les jambes lourdes et les varices qui peuvent être soulagés par certains mouvements. Pendant la grossesse également, la future maman peut pratiquer quelques exercices spéciaux pour optimiser le développement de bébé.

Le Qi Gong est ludique pour les enfants atouts

Entre 7 et 10 ans, il existe un Qi Gong adapté à leurs besoins. Plus ludiques, les séances sont axées sur l’imagination et le jeu. Des postures d’animaux sont choisies pour développer et exprimer des émotions : on mime le tigre quand on pique une colère (les tensions retenues sont déchargées), on fait l’ours pour être moins indécis dans la vie (avoir plus de poids et oser faire des choix), on imite le singe pour être moins replié sur soi-même (fous rires garantis) ! C’est aussi un apprentissage pour la relaxation dans le plaisir et pour la concentration dans le naturel, sans forcer. Les enfants stimulent en même temps leur bon développement psychomoteur, tout en reliant l’imagination avec l’expression corporelle. Un bon plan aussi pour calmer les turbulents et les hyperactifs.

Qi Gong : concentration au travail atouts

Si notre société est très axée sur le mental, ce n’est pas toujours pour être connecté à l’essentiel. Dans toutes les sollicitations extérieures de la vie quotidienne, il y a beaucoup d’éparpillement, ce qui affaiblit nos perceptions. Le Qi Gong est une réponse à ce déséquilibre car il unifie le mental au corps. Et la concentration fait partie intégrante de toutes les séances. La lenteur des gestes permet de bien ressentir le moment présent, d’éveiller un maximum de sensations, et d’apprivoiser la concentration. Avant de commencer une journée de travail, on peut faire quelques exercices qui vont stimuler l’énergie mais dans le calme, et en commençant par une respiration consciente, qui déjà, amène à la concentration (assis par terre les jambes croisées, sur une chaise ou même allongé).

Le Qi Gong est accessible au 3e et au 4e âge atouts

On peut commencer le Qi Gong même à 100 ans ! Des gestes lents et simples sont réellement à la portée de tous, même si on se sent complètement rouillé. Les cours pour seniors sont spécialement adaptés à leur physiologie. Ils entretiennent la santé et peuvent améliorer certains problèmes fonctionnels liés à l’âge comme les problèmes articulaires et les rhumatismes. La tête, les épaules, les coudes, les genoux et les pieds sont soulagés car les mouvements permettent de faire circuler l’énergie à l’intérieur. Cela peut apaiser aussi les douleurs. Et au fil des séances, les personnes retrouvent plus de mobilité et plus d’autonomie.

Le Qi Gong améliore le sommeil atouts

Cette gymnastique douce peut avoir un effet thérapeutique sur le sommeil. Sa perturbation vient du stress, des angoisses, du surmenage ou encore de troubles dépressifs. Mieux que les somnifères qui engendrent une addiction dangereuse, la pratique régulière régule les fonctions d’endormissement et les problèmes d’insomnie. Il existe des exercices spécifiques pour l’insomnie d’endormissement, quand vous mettez presque deux heures à vous endormir à cause d’une énergie en excès dans le haut du corps et dans la tête. Les gestes vont faire redescendre l’énergie dans le bas du corps et libérer le cerveau de ses soucis ! Quant aux réveils en pleine nuit à cause d’un manque d’énergie et un manque d’entrain en général, c’est avec des exercices respiratoires qu’on régularise les fonctions cérébrales et la bonne humeur.

En pratiquant le Qi Gong, on retrouve le calme et le plaisir de vivre atouts

Le relâchement engendré par la détente du corps et de l’esprit ouvre l’accès au calme et à la joie qui sont très complémentaires, mais opposés aussi. Avec les deux temps de la respiration (l’une des clés de cette gym), l’inspiration et l’expiration, on peut orienter sa pensée sur le calme (y compris en pensant à ce mot : calme) puis, en expirant, on se relâche (en pensant au mot relâchement). L’un peut influencer l’autre. Cela veut dire que l’intention, tout comme le geste, est important. Au cours des séances, on sent sa respiration devenir plus lente, plus fine et plus régulière. Cela est source d’apaisement et de paix, un effet sur le cortex cérébral qui a été observé scientifiquement.

Qi Gong pour le printemps et l’été atouts

Au printemps, saison qui agit comme un réveil post-hivernal, on ressent le besoin de drainer l’organisme. Ainsi, il y a des exercices qui sont propices pour soutenir cette détoxification. Ils aident les fonctions du foie et de la vésicule biliaire pour épurer les toxines et se débarrasser des déchets. De plus, ce sont des étirements qui harmonisent les émotions, très utiles pour les personnes sensibles aux changements de saison. L’été, l’énergie du corps est en pleine expansion et c’est le coeur qui doit être bichonné. Certains mouvements permettront de mieux prévenir les fonctions cardiaques, voire soigner l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires.

Une histoire de méridiens atouts

Selon la médecine chinoise, les méridiens forment un circuit énergétique qui circule dans tous les organes et tout le long du corps, des pieds à la tête. Et le Qi Gong a été conçu pour stimuler le Qi, cette énergie présente partout en nous (et dans toute la nature vivante). Ces méridiens d’énergie alimentent le coeur, les poumons, les intestins ou encore l’estomac. Ils permettent une bonne distribution des aliments, une bonne digestion et une bonne efficacité pour de toutes nos actions entre autres. Corps et esprit sont toujours liés.

Article de Nathalie Giraud dans e-sante.fr

 

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Le Qi Gong, qu’est-ce que c’est, comment ca marche?

Dans une société où tout va vite et où l’on est de plus en plus sollicité par les contraintes extérieures, il est nécessaire de trouver un équilibre corporel, émotionnel et relationnel, dans le calme et l’écoute de son intériorité : le Qi Gong s’inscrit dans cette démarche.

Le Qi Gong littéralement « travail de l’énergie » est une gymnastique de la tradition chinoise dont les origines remontent à plus de 5000 ans,. Elle a pour but l’entretien de la santé et s’adresse à tous, sans limite d’âge ou de condition physique. Elle associe mouvements lents et postures statiques, respiration et travail du souffle, concentration et conscience corporelle.

Le Qi Gong constitue un support quotidien qui donne les moyens d’agir sur le corps et le soi intérieur aussi bien dans la vie privée, professionnelle, que dans des domaines aussi différents que la santé, les loisirs, l’art…

Avec l’entraînement, vous sentez qu’il se passe des choses dans votre corps mais aussi dans votre façon de penser et de réagir aux différentes situations de la vie quotidienne… vous apprenez à être en phase avec ce que vous êtes profondément, jusqu’à ne plus avoir cette impression inconfortable de subir le rythme de la vie. Vous acquérez la faculté de maîtriser les situations. Les séances peuvent aussi avoir un but thérapeutique agissant de façon ciblée sur certains organes ou fonctions de l’organisme.

Le Qi Gong (qui est une des 5 branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise) est basé sur le concept de « l’énergie », qui est d’ailleurs commun à l’acupuncture, la diététique, la pharmacopée (phytothérapie chinoise), les arts martiaux ou le Feng Shui. En réalité, en agissant directement sur l’énergie qui réside en nous, le Qi Gong est le trait d’union de toutes ces disciplines. Autrement dit, c’est la technique de base qui permet de vivre mieux, plus longtemps et en pleine vitalité.

 Le Qi Gong prend la forme d’une gymnastique douce où les exercices s’enchaînent selon des mouvements lents, souples et harmonieux nécessitant une certaine concentration. Associé à la respiration, ces exercices renforcent et tonifient le corps, maintiennent le coeur et surtout, ils nous aident à développer notre vitalité et à la renouveler afin de permettre à chacun d’utiliser le meilleur de ses capacités et même de découvrir des aptitudes insoupçonnables.

Il existe plusieurs types de séances. Selon les postures, la respiration, la concentration, la position (debout, assis), le rythme des mouvements (immobile, ondulations…), on obtient des effets différents. Certaines séances mettent l’énergie en circulation dans tout le corps (au travers des trajets des méridiens) afin de favoriser la régénérescence des tissus (os, vaisseaux, organes, muscles, glandes endocrines). Leur pratique régulière peut suffire à ralentir l’usure de l’organisme et ainsi à augmenter notre longévité. D’autres séances travaillent sur les méridiens ou les organes et permettent de développer une énergie plus subtile et plus pure favorisant la méditation.

Gino Micucci – Professeur de Qi Gong

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

ON TESTE : LE QI GONG, LA GYM DOUCE POUR RETROUVER CALME ET ÉNERGIE

ON TESTE : LE QI GONG, LA GYM DOUCE POUR RETROUVER CALME ET ÉNERGIE

En relâchant les tensions, cette gymnastique douce d’origine chinoise reconnecte le corps à son énergie vitale. Meilleure concentration, relaxation, souplesse… Zoom sur le Qi Gong et ses bienfaits.

Le Qi Gong est une discipline chinoise millénaire, qui signifie littéralement « maîtrise de l’énergie ». À travers la pratique de cette gymnastique douce, il est possible de réconcilier le corps et l’esprit, en apprenant à capter et ressentir l’énergie qui circule en nous. Abstrait ? Peut-être, mais le Qi Gong s’appuie sur ce principe de la culture orientale selon lequel l’homme, nourri par la terre et relié au souffle de l’univers, est énergie. Le Qi Gong cherche donc, par la pratique de mouvements très lents, à reconnecter le corps, le flux d’énergie qui y circule, et l’esprit, pour atteindre l’harmonie.

En Chine, un proverbe répète qu’il est essentiel de « prendre soin de son enveloppe physique pour que l’âme ait envie de l’habiter ». Le Qi Gong y contribue, à travers des postures, des massages, des exercices respiratoires, en faisant mieux circuler l’énergie dans le corps, le long des méridiens. Selon la médecine chinoise traditionnelle, cette mise en route de l’énergie vitale stimulerait de manière positive les organes et garantirait une meilleure santé, à tous niveaux. Simple discipline sportive ou véritable art de vivre, le Qi Gong possède bien des secrets.

LE QI GONG OU L’ART DE LA RESPIRATION

En observant le combat des animaux, les Chinois ont déduit que la souplesse triomphait toujours de la force. Ainsi, le Qi Gong (prononcer « Tchi Kong ») tente d’assouplir le corps, pour éliminer les raideurs et autres tensions et ainsi permettre au Qi (l’énergie), de mieux circuler. L’objectif est de rétablir l’équilibre initial de l’être humain, composé de trois éléments : le Jing (l’essence, le patrimoine génétique), le Qi (l’énergie) et le Shen (l’esprit). Ainsi, l’espérance de vie est prolongée.

La pratique du Qi Gong passe par la répétition de mouvements variés, très lents et très amples, en associant ces exercices à un travail respiratoire qui permet, en se concentrant sur la mise en route de chaque organe sollicité, sur la circulation des flux. Ainsi, l’esprit parvient à prendre pleinement conscience du travail du corps et de la circulation du Qi dans le corps. On surnomme aussi le Qi Gong « entraînement énergétique », car, plus que le corps, c’est elle, l’énergie, que l’on vient stimuler. Pour accompagner les différentes postures et enchaînements, on utilise la respiration naturelle abdominale, sans jamais l’exagérer. Elle doit être régulière, sans à-coups. Ainsi à l’écoute de ses sensations, le corps se met à travailler en synergie avec la pensée et on chasse les émotions négatives, on va se débarrasser du stress, notamment grâce à cette respiration.

UNE PRATIQUE QUI FAVORISE LA PLEINE CONSCIENCE

La pratique régulière du Qi Gong permet d’apprendre à percevoir son énergie vitale. Cela passe par des mouvements très divers, généralement très lents et des enchaînements de mouvements. Le Qi Gong induit aussi des postures immobiles, des étirements, des ondulations. Ces exercices sont couplés à des exercices de respiration ou une récitation continue de sons qui n’ont aucun sens, pour se concentrer sur son mouvement et prendre conscience des forces à l’œuvre dans le corps.

Le Qi Gong demande également une grande attention mentale, ainsi que des capacités de visualisation et de méditation. Si la plupart des mouvements se pratiquent debout, on peut aussi pratiquer allongé. Pour en ressentir les bienfaits, les professeurs s’accordent à dire qu’il faudrait une pratique quotidienne du Qi Gong, à raison d’une vingtaine de minutes par jour. 

RELAXATION, SOUPLESSE, MÉMOIRE, SOMMEIL… DES BIENFAITS MULTIPLES

Plus qu’une discipline sportive, le Qi Gong est un art de vivre et s’invite dans le quotidien. On pense différemment et on apprend à agir en pleine conscience. Le Qi Gong a de nombreux bénéfices, il a notamment un rôle préventif, en améliorant la souplesse, en apportant détente et relaxation, il permet une meilleure gestion du stress, de retrouver un bon équilibre psychosomatique, davantage de vitalité. Il aide aussi à mieux dormir, à faire travailler la mémoire et préviendrait de certaines maladies.

On recommande aussi le Qi Gong pour les personnes qui ont des problèmes cardiovasculaires, de l’hypertension, des insomnies, du diabète, de l’asthme et de nombreuses autres maladies. Le Qi Gong entraîne également un sentiment d’estime de soi, qui passe par l’épanouissement sportif et le développement personnel. Ainsi, on apprend à modérer ses émotions, à gérer son stress et on stimule l’intellect, l’imagination, la créativité, tout en développant calme, sérénité et lâcher prise. Tout cela passant, bien entendu, par la prise de conscience de l’énergie, le Qi, circulant dans le corps au gré des mouvements provoqués par le corps. 

COMMENT SE METTRE AU QI GONG ?

S’il existe de nombreux manuels pour s’initier au Qi Gong, il est conseillé de se rapprocher d’un enseignant spécialisé, qui saura adapter les exercices et les mouvements à votre mental et à votre physique. Très populaire aux États-Unis, le Qi Gong connait un fort développement en France, où de plus en plus de fédérations sont créées, proposant des enseignements et des stages pour se lancer en toute confiance. Pour trouver un cours ou un stage – la plupart proposent des séances d’essai, faites un tour sur les sites des fédérations, comme par exemple la FEQGAE (Union Pro Qi Gong), la Fédération des Arts énergétiques et martiaux chinois (FAEMC) ou encore l’Union des enseignants de Qi Gong et de Taijiquan traditionnels France-Belgique (UEQGTTFB).

Ces sites répertorient les cours et les stages disponibles près de chez vous. Testez plusieurs cours afin de trouver celui qui vous met le plus à l’aise. Et n’oubliez pas, en Qi Gong, il n’y a pas de notion de réussite, il suffit de prendre le temps pour se reconnecter à soi-même.

 
(Source: Auriane Hamon – www.marieclaire.fr)

Respiration et concentration : “Expirer l’usagé, inspirer le nouveau”

575857_529785003734660_1892755905_n

C’est la respiration et concentration de la pensée qui transforment ce qui pourrait n’être qu’une activité purement physique et mécanique en une pratique plus complète.
Le travail respiratoire est essentiel, car il est le vecteur du Qi, qu’il guide vers nos cellules. Il en existe plusieurs, mais on utilise le plus souvent la respiration naturelle abdominale. La respiration accompagne postures et enchaînements et, comme eux, doit être ronde et douce : régulière, sans à-coups, et jamais amplifiée de façon volontaire.
En chassant les émotions négatives, qui sont souvent à l’origine du stress, la respiration participe à la détente et permet à la conscience de mieux s’impliquer dans chaque exercice.