Étude : Les bienfaits du Qi Gong sur la santé cardiovasculaire

Nouvelle étude : Les bienfaits du Qi Gong sur la santé cardiovasculaire
Une étude montre que la pratique du Qi Gong pourrait permettre d’abaisser la tension artérielle. 

Une méta-analyse montre que les exercices traditionnels chinois – qui mettent l’accent sur les postures, la respiration et la circulation de l’énergie – pourraient améliorer la santé des personnes ayant dû faire face à une maladie cardiaque, à un AVC ou à une forte tension artérielle.

Pour mener leurs recherches, le professeur Chen Pei-Jie et son équipe de l’Université du Sport de Shanghai ont passé en revue 35 études concernant 2.249 adeptes de ces pratiques dans 10 pays du monde.

Les données ont montré que la pratique d’exercices chinois tels que le Qi Gong aidait à réduire la tension artérielle systolique des individus atteints de maladies cardiovasculaires de plus de 9,12mm Hg. La tension artérielle systolique mesure la tension dans les artères lorsque le muscle cardiaque se contracte.

De même, la tension diastolique – qui mesure la pression des artères au repos – baissait de plus de 5mm Hg en moyenne. Les scientifiques pensent que les résultats de cette méta-analyse laissent penser que les exercices chinois traditionnels pourraient aider à abaisser le risque d’AVC de 41%, et les maladies coronariennes de 22%.

Leurs résultats ont aussi montré une petite réduction statistique des niveaux de mauvais cholestérol et de triglycérides – un type de graisse présent dans le sang capable d’augmenter le risque de maladie cardiaque.

Par ailleurs, les personnes qui vivaient avec une maladie cardiovasculaire mais qui pratiquaient ces mouvements enregistraient aussi une amélioration de leur qualité de vie globale et un niveau moindre de dépression par rapport au groupe témoin.

Cependant, on n’a noté aucune amélioration significative du rythme cardiaque ni d’améliorations des scores de questionnaires concernant la santé globale des participants.

Les scientifiques ont cependant reconnu les limites de leur analyse. Par exemple, les différentes études n’arrivaient pas à évaluer les effets possibles sur le long terme des exercices de gym chinoise parce que les participants n’avaient pas été suivis plus d’une année, voire moins longtemps.

Comme il existe de nombreux types d’exercices traditionnels chinois, les études à venir pourraient s’intéresser plus en détail aux différents sous-groupes de disciplines.

Ces même scientifiques chinois, qui ont étudié les effets de ces pratiques traditionnelles sur les maladies pendant plus de cinq ans, ont cependant conclu que leur analyse démontrait les effets positifs que cette forme d’exercice pouvait avoir sur les patients souffrant de maladies cardiovasculaires. Ils prévoient par ailleurs de poursuivre leurs recherches pour confirmer leurs résultats.

Leurs recherches sont parues dans le Journal of the American Heart Association. RelaxNews

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Le Qi Gong: bénéfique contre l’hypertension artérielle

La pratique du Qi Gong aurait pour effet d’abaisser significativement la tension artérielle chez les personnes atteintes d’hypertension artérielle.

Des chercheurs coréens ont mené un essai clinique1 auprès de 36 sujets souffrant d’ hypertension artérielle en vue de tester les effets du Qi Gong sur cette affection. Le Qi Gong est une pratique se basant sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Les participants, âgés de 40 ans à 65 ans, étaient tous sédentaires, c’est-à-dire qu’ils ne faisaient normalement pas d’exercice physique. Aucun ne prenait de médicament anti-hypertenseur. Sous la direction d’instructeurs qualifiés, les sujets d’un premier groupe ont participé, durant huit semaines, à deux séances hebdomadaires de Qi Gong de 30 minutes chacune, tandis que ceux du groupe témoin n’y participaient pas.

preventionTout au long de l’essai clinique, tous les sujets – y compris ceux du groupe témoin – ont été soumis à des tests de tension artérielle. On a, en outre, évalué leur estime de soi et leur attitude face à leur maladie, à l’aide de questionnaires conçus à cette fin.

Les résultats indiquent que la pratique du Qi Gong a eu pour effet d’abaisser significativement la tension artérielle chez les sujets actifs. Les mesures prises au début ainsi qu’à la fin de l’expérience indiquent que leur pression systolique moyenne es passée de 152 mmHg à 137,3 mmHg, et leur pression diastolique moyenne de 97,2 mmHg à 83,6 mmHg. Chez les sujets du groupe témoin, ces données sont restées stables tout au long de l’essai, soit environ 150 mmHg de pression systolique et environ 95 mmHg de pression diastolique.

imagesHTA3De plus, les patients du groupe qui pratiquaient le Qi Gong avaient acquis une meilleure estime d’eux-mêmes au cours de cette période et adopté une attitude plus positive quant à leur capacité à maîtriser leur tension artérielle.

Les auteurs de l’étude soulignent que l’hypertension artérielle est un facteur de risque reconnu dans l’incidence des troubles cardiovasculaires, notamment l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral (AVC) et l’insuffisance rénale. Ils font remarquer que les traitements non médicamenteux de l’hypertension artérielle ont l’avantage de ne pas causer les effets indésirables associés aux anti-hypertenseurs de synthèse.

Pierre Lefrançois – PasseportSanté.net

1. Lee MS, Lim HJ, Lee MS, Impact of qigong exercise on self-efficacy and other cognitive perceptual variables in patients with essential hypertension, Journal of Alternative and Complementary Medicine, Août 2004, Vol. 10, No 4, 675-80.

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Qi Gong : retrouvez l’énergie en douceur…

Le Qi Gong est une gymnastique douce qui consiste à assurer une meilleure circulation de l’énergie dans notre corps. À la clé ? Un mieux-être physique et émotionnel.

Le Qi Gong, vous connaissez ?

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le Qi est l’énergie vitale qui anime tout ce qui est vivant dans l’univers.
Quand au Gong, il signifie « travail avec force et détermination ».

Dans le corps humain, si le Qi circule de manière fluide et harmonieuse, c’est signe de bonne santé physique et morale. À l’inverse, si le flux ralentit ou stagne, ce déséquilibre va se manifester par un stress, une fatigue, un trouble physique…

Le Qi Gong (prononcez tchi kong) est une discipline qui a pour but de rééquilibrer la circulation de l’énergie vitale.

Comment ? En associant des mouvements lents, fluides, continus et souvent circulaires à des exercices de respiration et de concentration.

Une séance de Qi Gong en pratique

Concrètement, une séance de Qi Gong dure en moyenne de 45 minutes à une heure et demie. Elle débute par une relaxation méditative pour mener vers un calme intérieur.

Après quelques échauffements, les participants enchaînent une série de mouvements lents et de postures pour bien faire circuler le Qi à travers tout le corps. La respiration fait partie intégrante de chacun des exercices.

Les mouvements se réalisent sur fond de musique douce.

Proche du taï-chi, le Qi Gong s’en éloigne par son objectif. Le premier est un art martial avec une connotation de défense, alors que le second a pour seul but de préserver santé et équilibre par la maîtrise du souffle et de l’énergie.

Le Qi Gong pour apaiser corps et esprit

En évitant les blocages de l’énergie vitale, le Qi Gong apporte un meilleur fonctionnement global de l’organisme. Les tensions se dénouent, les membres s’assouplissent, les articulations se dérouillent, les muscles se tonifient.

Sur un plan psychique, le Qi Gong diminue l’anxiété et l’angoisse. Il permet de se recentrer, de gagner en sérénité et de développer une meilleure confiance en soi.

Le Qi Gong et ses bienfaits sur la santé

Les vertus santé du Qi Gong font l’objet de nombreuses études scientifiques. Il diminuerait entre autres l’hypertension artérielle (1), renforcerait le système immunitaire (2), allégerait les symptômes prémenstruels (3), réduirait la douleur chronique (4). Il améliorerait également la qualité de vie des personnes atteintes de cancer (5) ou de problèmes cardiaques (6) ainsi que des personnes âgées (7).

Si le Qi Gong commence à faire son entrée dans certains hôpitaux occidentaux, de nouvelles études sont néanmoins nécessaires pour venir confirmer ces premiers résultats thérapeutiques. En attendant, le Qi Gong se pratique d’ores et déjà chez nous dans une optique de bien-être physique et psychique.

Pas de contre-indications au Qi Gong !

N’étant basé ni sur la condition physique ni sur la performance, le Qi Gong ne se pratique pas en compétition.

Pour faire simple : cette gymnastique douce est accessible à tous, partout et en tout temps ! Un coach qualifié pourra vous enseigner les bons mouvements et veiller à adapter certains gestes si besoin (en cas de grossesse par exemple). Visez une à deux séances hebdomadaires.

Petit conseil : renseignez-vous auprès de votre mutuelle. Certaines interviennent déjà dans les frais d’affiliation à un club agréé.

Article publié par Karell Robert, journaliste santé le 02/06/2014

Sources : Merci à Dominique Jacquemay, professeur de Qi Gong et diplômée en Médecine Traditionnelle Chinoise (www.qigong-bruxelles.be).
(1) Lee MS, Pittler MH, et al. J Hypertens. 2007;25(8):1525-32.
(2) Lee MS, Kim MK, et al. Int J Neurosci. 2006 Aug;116(8):921-6.
(3) Jang HS, Lee MS, et al. Int J Neurosci. 2004;114(8):909-21.
(4) Lee MS, Pittler MH, Ernst E. J Pain. 2009;10(11):1121-1127 e14.
(5) Zeng Y, Luo T, Xie H, Huang M, Cheng AS. Complementary Ther Med. 2014; 22(1): 173-186
(6) Chan CL1, Wang CW, et al. Am J Chin Med. 2012;40(2):255-67.
(7) Jahnke RA1, Larkey LK, Rogers C. Geriatr Nurs. 2010 Jul-Aug;31(4):272-80.