Décoction pour évacuer les toxines des poumons

Chers amis,

comme demandé, voici la recette dont je vous parlais en cours ces dernières semaines … un remède en vogue en Chine qui est une décoction composée de gingembre, d’amandes, de cannelle et de peaux d’orange, qui a pour but d’évacuer les toxines des poumons.

Ingrédients:

    • gingembre bio
    • bâtonnets de cannelle bio
    • écorces d’orange bio séchées
    • amandes  bio
    • eau

Préparation:

    • Éplucher le gingembre l’équivalent de la taille d’un pouce. Puis couper en fines lamelles.
    • Couper les écorces d’oranges en fines lamelles également.
    • Verser 1L d’eau froide dans une casserole. Ajouter tous les ingrédients: gingembre en fines lamelles, écorces d’orange, 2 bâtonnets de cannelle et 5-6 amandes.
    • Porter à ébullition, puis laisser frémir pendant 5-6 minutes.
    • Filtrer et verser dans un thermos. (la cannelle peut être utilisée 2-3 fois)
    • Boire une petite tasse toutes les heures

Bienfaits: 

    • Évacue les toxines des poumons
    • Lutte efficacement contre les coups de froid
    • Arrête la toux et transforme les mucosités
    • Recommandé contre le rhume et la grippe saisonnière aux premiers stades
    • Maintient la circulation normale du sang
    • Anti-émétique, idéal pour les nausées diverses et vomissements
    • Améliore la digestion
    • Soulage les douleurs chroniques
    • Combat les problèmes respiratoires par son action expectorante en cas de mucosités
    • Tonifie le Yang
    • Renforce l’immunité
    • Antioxydant
    • Anticancéreux
    • Anti-inflammatoire
    • Fluidifiant
    • Anti-cholestérol
    • Antiulcéreux
    • Réduit les risques d’intoxications alimentaires
    • Stimule le péristaltisme intestinal et la production de bile

Contre-indications: 

Le gingembre étant réchauffant, il est contre indiqué pour les personnes ayant chaleur dans l’estomac, chaleur dans le poumon, en vide de Yin. En résumé, cela veut dire qu’il est contre indiqué pour les personnes présentant des signes de chaleur :

    • inflammation cutanée
    • teint ou pommettes rouges
    • bouffées de chaleur
    • transpiration fréquente
    • transpiration nocturne
    • yeux rouges
    • urines foncées et peu abondantes
    • selles sèches
    • hémorroïdes
    • furoncles
    • hépatite

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

Auto-massages Qi Gong pour « Nourrir le Principe Vital »

Les massages du Qi Gong concernent le visage et les sept orifices, le cou et le thorax, les reins et les membres. Ils représentent un moment important dans la séance de Qi Gong. On les pratique en début de séance, surtout le matin ou au réveil pour mettre en route l’énergie et stimuler la circulation des méridiens; le massage est alors vigoureux, plutôt rapide et superficiel. Ou bien on utilise le massage en fin de séance pour bien répartir l’énergie accumulée pendant l’exercice; le massage est alors plus doux, profond et moins rapide.

Importance des mains

Les mains sont considérées comme des récepteurs et des émetteurs de l’énergie. Comme récepteur, le milieu de la paume de la main, le point Lao Gong, peut jouer le rôle de radar de l’énergie pour sentir sur soi ou sur d’autres personnes les vides, les froids, les blocages, les inflammations sur la surface ou à distance du corps énergétique, dans les organes ou dans les centres énergétiques internes. Comme émetteur, le point Lao Gong et l’endroit de la paume le plus puissant parce qu’il est comme une fontaine d’énergie qui rassemble les trois rivières des méridiens qui descendent le long du bras : poumon, coeur et maître-coeur qui est situé au milieu confluent sur lequel se trouve Lao Gong.

Frotter les mains

Commencer toujours le massage en frottant les mains et recommencer entre chaque massage. Frotter les mains l’une contre l’autre, lentement, en appuyant légèrement les paumes l’une sur l’autre pour obtenir de la chaleur et faire venir le Qi dans les paumes. En même temps, on se concentre sur les points Lao Gong et le bout des doigts.

Le visage et le cuir chevelu

C’est un effet de stimulation de l’énergie de la tête qui est Yang et donc de réveil de toute l’énergie du corps. Chaque orifice reçoit un afflux d’énergie et de sang par le massage dans un double but :

  • stimuler l’organe des sens et le sens concerné : vision, ouie, odorat, etc. Pratiqué régulièrement, ce massage permet aux sens de moins s’émousser avec le temps; la vision diminuera moins vite, l’audition aussi, etc
  • stimuler l’organe correspondant à l’organe des sens selon la théorie des cinq éléments. En stimulant l’oreille, on stimule l’énergie des reins; en stimulant les yeux, on stimule l’énergie du foie, avec le nez c’est l’énergie des poumons; les lèvres, l’énergie de la rate et du pancréas; la langue, l’énergie du coeur.

Le corps

Les points du tronc renforcent les points de commande de la circulation de l’énergie. La région des reins et du bas-ventre réveille le Dan Tian, centre de l’énergie vitale.

Les membres

Le massage des bras et des jambes active la circulation dans les méridiens quand on prend soin de le faire dans le sens de circulation des méridiens.

MASSER LE VISAGE

Frotter le visage les mains à plat en remontant sur le côté des joues et redescendre vers l’intérieur des joues.

Ce massage tonifie toute l’énergie du visage, ainsi que la peau et les muscles du visage. Le sens de ce massage lutte contre l’affaissement du visage et contre les rides.

MASSER LE CUIR CHEVELU

Se peigner le cuir chevelu, d’avant en arrière avec le bout des doigts.

Masser et décoller le cuir chevelu du crâne aide la peau à respirer et tonifie les cheveux. Griffer le cuir chevelu, sans trop exagérer, fortifie grandement la micro-circulation capillaire et amène un afflux de sang qui va fortifier la racine des cheveux. Ce massage apporte aussi un afflux d’énergie dans les méridiens de la vésicule biliaire et de la vessie qui pénètrent dans le cerveau et favorise l’entrée de l’énergie dans le cerveau pour éveiller la vigilance.

MASSER LE FRONT

Caresser le front avec la main à plat de la main gauche et en alternant de la main droite. Le geste du bras est large.

Tonifie les points d’acupuncture du front et favorise la circulation du sang et de l’énergie dans les sinus ainsi que dans la peau avec un effet antirides. Énergise les méridiens du Vaisseau gouverneur et de la Vessie.

MASSER LES YEUX

Appliquer les paumes des mains à plat sur les yeux et après un moment descendre les mains de chaque côté des yeux.

Fortifie les yeux et la vision ; défatigue lors d’un travail de concentration ou devant un écran d’ordinateur ; fortifie l’énergie des yeux et de l’organe foie. Appuyer légèrement sur les paupières stimule également l’énergie du cœur. En massant les yeux, on masse d’un coup tous les points d’acupuncture des yeux.

MASSER LE NEZ

Frotter, du haut vers le bas, les ares du nez avec les pouces. Les autres doigts des deux mains se touchent.

Débouche le nez, stimule l’odorat, tonifie l’énergie des poumons et agit sur les points réflexes du nez.

MASSER LES LÈVRES

Poser les pouces de chaque côté des mâchoires, placer l’index de la main gauche entre le nez et la lèvre supérieure et l’index de la main droite entre le menton et la lèvre inférieure et frotter.

Stimule les muscles orbiculaires des lèvres et freine l’apparition des rides autour de la bouche. Stimule l’énergie des organes rate-pancréas et estomac.

MASSER LES OREILLES

Frotter l’oreille en remontant et redescendre en frottant le pourtour extérieur de l’oreille. A la fin redescendre en pinçant le lobe de l’oreille.

Ces massages stimulent la circulation de l’énergie et du sang dans les pavillons des oreilles et dans les oreilles elles-mêmes, ils fortifient l’audition. Les oreilles sont en rapport avec les reins. Fortifier les oreilles stimule donc l’énergie des reins. Les pavillons des oreilles sont une zone réflexe où se projette tout le corps. Stimuler les pavillons stimule tous les points réflexes du corps et fortifie l’ensemble des fonctions.

MASSER LE COU / LA NUQUE

Pencher la tête en avant et poser les paumes des mains à plat sur le cou et le frotter en faisant un mouvement de gauche à droite avec les mains.

Favorise la circulation de l’énergie et du sang dans la région du bulbe, stimule les centres réflexes de cette région, assouplit la nuque, lutte contre l’arthrose et l’ankylose des vertèbres cervicales, régularise le sommeil. Le massage du cou renforce la circulation de l’énergie dans les cervicales, le bulbe et le cervelet.

MASSER LE PALAIS DES CENTRES VITAUX (SHU FU – Rn27) ET LE GRAND LO DE L’ENERGIE (DA BAO – Rt21)

Mettre les doigts en “bec d’oiseau”, frapper doucement avec le bec de la main gauche sous la clavicule droite et en même temps avec le bec de la main droite frapper doucement sous les côtes flottantes à gauche (points Da Bao) (les bras sont croisés). Ensuite frotter (masser) ces mêmes zones avec la paume des mains à plat, Puis inverser les côtés.

Favorise la circulation de l’énergie nourricière dans tous le corps; stimule la circulation du système lymphatique; stimule la circulation des liquides dans la chair ; ces deux points combattent la cellulite. La stimulation des points sous les clavicules, puis le tapotement de ce point sous l’aisselle fortifie la circulation du système lymphatique et des liquides organiques (infiltration d’eau, œdème, cellulite, culotte de cheval)

MASSER MING MEN

Tapoter les reins avec le dos des mains, puis les frotter avec les paumes des mains à plat.

Renforce la région lombaire, prévient les courbatures, les lombalgies, notamment à l’effort, en station debout ou pendant les règles. Renforce le fonctionnement des reins et de leur énergie, éveille l’énergie Jing, l’énergie essentielle qui est l’énergie vitale stockée dans les reins et la zone du Ming Men entre les deux reins.

MASSER LE DAN TIAN

Poser les paumes des mains à plat sur la zone en dessous du nombril (Dan Tian). Frotter de gauche à droite, puis faire des mouvements circulaires dans un sens puis dans l’autre.

Conduit l’énergie réveillée dans le Ming Men jusque dans le Dan Tian, qui est le “foyer” inférieur. De cette zone, l’énergie peut être raffinée en énergie subtile et chaude et être envoyée dans les méridiens.

MASSER LES BRAS

Frapper le dessus de la main droite avec le bout des doigts de la main gauche, puis frotter l’extérieur du bras droit en remontant avec la paume de la main gauche à plat jusqu’à l’épaule droite, puis redescendre en frottant l’intérieur du bras droit jusqu’à la paume ouverte et au bout des doigts de la main droite. Terminer en frappant l’intérieur du bout des doigts de la main droite avec le bout des doigts de la main gauche. Faire le même exercice sur le bras gauche.

Suis le sens de circulation des méridiens d’acupuncture, et donc stimule et accélère la circulation du Qi dans ces réseaux et y propage l’énergie accumulée dans le Dan Tian. Favorise la dissolution des blocages et stagnations du Qi dans les méridiens.

MASSER LES JAMBES

Avec les paumes des mains à plat, frotter l’extérieur de chaque jambe en descendant et remonter à l’intérieur des jambes. Après plusieurs fois, continuer ce mouvement en ajoutant un passage derrière les reins et devant le point Dan Tian.

Suit le sens de circulation des méridiens d’acupuncture, et donc stimule et accélère la circulation du Qi dans ces réseaux et y propage l’énergie accumulée dans le Dan Tian. Favorise la dissolution des blocages et stagnations du Qi dans les méridiens.

STIMULER LES POINTS

Marteler” du bout de l’index le point E36 une dizaine de fois, puis avec l’index ou le pouce faire des massages circulaires sur ce même point en appuyant assez fort, ceci pendant une à deux minutes. Puis tapoter bien avec les poings fermés.

Indiqué pour redonner de l’énergie et renforcer les états faibles. Le 36 Estomac est le point d’acupression le plus utilisé en raison de son efficacité et de ses applications diverses ; il constitue par exemple un traitement de choix pour renforcer le système immunitaire. Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d’autres points, concernent le traitement: vomissements, douleurs gastriques, distensions abdominales, indigestions et autres problèmes du système digestif, borborygmes, diarrhées, constipations, étourdissements, mastites, troubles mentaux, états de choc, hémiplégie, atrophie, douleurs articulaires du genou, ulcères, entérites chroniques, pancréatites aiguës, énurésie, anémie, hypertension, asthme, maladies du système de reproduction, …

Zu San Li est indiqué pour n’importe quel trouble apparaissant le long du méridien de l’estomac. Cela inclut les troubles de la poitrine (abcès, douleur, gonflement…) et les douleurs le long de la jambe.

Secouer les mains après chaque massage. Frotter les paumes des mains avant chaque nouveau massage.

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

Ba Duan Jin (八段锦) : Les 8 pièces de brocart

Les « Ba Duan Jin (八段锦) » ou « 8 pièces de brocart » sont considérées comme une série très classique de Qi Gong en mouvement depuis que le général Yen Fei, dans la dynastie des Song, les a composées.

Le Ba Duan Jin est issue d’une autre série appelée « mouvements pour renforcer les muscles et les tendons » créée par le moine bouddhiste Boddhidharma, celui à qui l’on doit le Zen.

Le but premier du général Yen était de renforcer le physique des soldats de l’armée chinoise en lutte contre le Japon.

Celui de Boddhidharma était de renforcer le physique des moines du mont Shaolin, ramollis par les méditations et l’absence d’exercice. A partir de Boddhidharma, le temple Shaolin connut la réputation la plus haute dans le domaine du Kung Fu.

C’est dire que les « Ba Duan Jin », les « 8 pièces de brocart », ont une action sur le renforcement de la forme physique. Pourtant, fait très étonnant, on ne force presque pas musculairement au cours de ces 8 figures, et elles sont à la portée de tous. Les personnes qui feront l’expérience de pratiquer « les 8 pièces de brocart » 15 à 20 minutes par jour, verront leur corps changer.

Il est classifié dans la catégorie Qi Gong externe « Wei Dan », qui veut dire au sens large du terme renforcement du corps (un effet « bouclier » qui permet de mieux se protéger des agressions externes).

Le Ba Duan Jin est un Qi Gong visant à rendre l’organisme plus résistant et à prolonger la vie. Ces exercices sont efficaces pour favoriser l’amélioration de la santé.

Le Ba Duan Jin peut être pratiqué à tous âges. Ce sont des mouvements oxygénant qui s’effectuent en souplesse, lentement et en douceur. Tous les mouvements sont cohérents aux mouvements du corps : les exercices s’effectuent en rondeur, dans la fluidité du mouvement naturel et fonctionnel du corps.

Il a été démontré que cette méthode contribue à :

    • améliorer les fonctions du système respiratoire
    • améliorer la mobilité des membres et des articulations
    • favoriser l’équilibre et la concentration
    • régulariser le système nerveux central
    • renforcer les fonctions cardiovasculaires
    • améliorer la condition de santé chez les personnes souffrant de maladies telles que la sclérose des artères coronaires et l’ostéoporose
    • augmenter la fonction immunologique du corps
    • retarder le vieillissement et prolonger la durée de vie

Mais, grâce aux concentrations et aux visualisations, l’action des « 8 pièces de brocart » va s’exercer également sur l’énergie et la conscience.

L’énergie va être régénérée, stimulée, régularisée, épurée, purifiée, et conduite dans l’intimité la plus profonde du corps, au cerveau et à la moelle. Grâce à ce travail, l’énergie va influencer la conscience, relaxer l’esprit. l’aider à trouver sérénité, maîtrise et développement.

Petite vidéo montrant l’enchaînement des 8 pièces de Brocart :

(version transmise à l’Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng du Dr. Yves Réquéna)

  • 1er mouvement: Soutenir le ciel avec les mains
  • 2ieme mouvement: Viser un aigle très loin renforce la taille et les reins
  • 3ieme mouvement: Séparer les mains régularise la rate et estomac
  • 4ieme mouvement: Osciller la tête et balancer le fondement dissout le feu du coeur
  • 5ieme mouvement: Regarder en arrière prévient les 5 faiblesses et les 7 blessures
  • 6ieme mouvement: Les 2 mains rejoignant les pieds renforcent la taille et les reins
  • 7ieme mouvement: Poings serres et yeux flamboyants augmentent la force musculaire
  • 8ieme mouvement: Se soulever sur la pointe des pieds régularise les 6 grands méridiens

Retrouvez un descriptif détaillé de chaque mouvement avec les intentions et bienfaits spécifiques dans le livre (avec DVD) : « A la découverte du Qi Gong » du Dr. Yves Réquéna.

Disponible chez www.matins-clair.com

L'homme vient au monde tendre et souple ;
à sa mort, il est dur et figé.
Les plantes fraîches sont délicates et pleines de vie ;
mortes, elles sont rêches et desséchées.
Le figé et l'inflexible sont l'élève de la mort,
tandis que le doux et souple sont l'élève de la vie.
Une armée qui ne sait pas s'adapter
ne remporte jamais une bataille.
Un arbre qui ne plie pas se brise facilement.
Ce qui est dur et fort périra ;
ce qui est doux et faible durera.

Lao Tse

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

La pratique des Qi Gong prescrit dans la lutte contre COVID-19 en Chine

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) joue un rôle actif dans la lutte contre le coronavirus COVID-19 en Chine. Selon les chiffres officiels, des remèdes et des méthodes de MTC ont été utilisés dans les traitements médicaux pour plus de 60 000 patients, ce qui représente environ 85,2% de toutes les infections. Ces prescriptions incluent la pratique d’exercices traditionnels (les Qi Gong) qui favorisent la santé selon la théorie de la MTC.

(lire aussi: Le Qi Gong pour renforcer l’immunité et se protéger des maladies épidémiques)

Récemment, circulaient sur les réseaux sociaux des photos et des vidéos de médecins enseignant des méthodes de Qi Gong à des patients dans les hôpitaux de Wuhan. Selon les experts, les médecins peuvent utiliser ces exercices pour aider les patients à récupérer plus rapidement et en même temps à réduire les inquiétudes des malades.

Le Qi Gong joue également un rôle important dans la lutte contre le COVID-19 dans d’autres villes contaminées en Chine. Un bon exemple est le Ba Duan Jin, l’une des formes les plus courantes de Qi Gong. En français, cela signifie littéralement « huit pièces de brocart ». Ba Duan Jin a ses origines dans la dynastie des Song du Nord et se compose de huit mouvements corporels qui doivent être effectués de manière répétée et continue. Les ancêtres ont décrit des mouvements étirés, gracieux et continus comme de splendides pièces de brocart non coupées. Avec ses mouvements lents et de faible intensité musculaire, le Ba Duan Jin est considéré comme une forme de Qi Gong de santé adaptée à tous les groupes d’âge.

Dans les hôpitaux de Wuhan, le Ba Duan Jin est devenu populaire non seulement parmi les patients, mais également parmi les professionnels de la santé. Selon Niu Xiangpeng, membre de la deuxième équipe médicale de l’hôpital de réadaptation de Pékin de l’université de médecine de la capitale, la plupart des professionnels de la santé sont épuisés en raison d’une charge de travail intense, d’un stress mental élevé et d’un surmenage après le travail. Avec les exercices de Ba Duan Jin, l’énergie vitale, également appelée Qi, peut être amenée à couler, la congestion dans les canaux énergétiques (les méridiens) et dans le sang peut être éliminée et les muscles peuvent être détendus. La restauration des fonctions pulmonaires et cardiaques du patient est également au rendez-vous, a ajouté Niu.

Officiellement, plus de 3 100 professionnels de la santé de plus de 630 hôpitaux de MTC à travers le pays sont impliqués dans la lutte contre le COVID-19 dans la province du Hubei, en faisant pratiquer le Qi Gong.

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

Le Qi Gong pour renforcer l’immunité et se protéger des maladies épidémiques

En ces temps où le covid-19 (coronavirus) fait la une de tous les média, il peut être utile d’expliquer certains effets du Qi Gong sur la santé, et en particulier sur l’immunité.
En énergétique chinoise, la maladie ne se déclare que si l’organisme est affaibli et on ne parle pas de système immunitaire. On va parler de Wei Qi ( l’énergie défensive ou protectrice). Ce qui revient à peu près au même en fait. Le système immunitaire ce sont des réactions biologiques et biochimiques de notre corps pour nous défendre contre d’éventuels agresseurs extérieurs. L’énergie défensive, c’est tout à fait ça ! L’énergie défensive va se diffuser à la surface de notre corps pour nous défendre contre tout ce qui vient de l’extérieur, contre ce qu’on appelle : les énergies perverses externes. La médecine traditionnelle chinoise (MTC), considère les agents infectieux comme des énergies pathogènes externes appelées les « Xie Qi » au même titre que les 6 énergies climatiques, saisonnières, «cosmiques » comme le vent, le froid, la chaleur, l’humidité, la sécheresse et la canicule. Ces Xie Qi, les agresseurs,  peuvent être aussi bien des virus, des bactéries, des parasites, que la pollution atmosphérique ou les toxines environnementales.
Pour faire simple et ne pas embrouiller les néophytes, contentons-nous de préciser que cette énergie défensive est élaborée sous le contrôle des Reins en lien avec les Poumons.
Or, la MTC met en lien les émotions avec les différents organes (en tant que fonctions énergétiques et non pas seulement en tant qu’organes physiques). En l’occurrence, l’émotion associée aux Reins est la peur. De ce fait, crier au loup peut avoir pour effet de créer un sentiment d’insécurité, une forme de peur qui va atteindre les Reins, et entraîner une moindre qualité et quantité de l’énergie défensive, et donc faire baisser les capacités immunitaires.
L’automne et l’hiver sont des périodes au cours desquelles les agressions externes sont importantes sous forme de vent et de froid. Ces agressions vont miner l’énergie des Reins et des Poumons et provoquer rhumes, toux, grippe, bronchite et autres joyeusetés du même genre.
Alors, que faire pour se prémunir de ces désagréments et renforcer ses défenses immunitaires ?

Le Qi Gong propose plusieurs axes de réponse

De nombreuses études in vitro et in vivo ont examiné l’effet du Qi Gong sur différents paramètres de l’immunité. Plusieurs ont indiqué que la pratique régulière du Qi Gong pouvaient avoir un effet mesurable sur la production de diverses cellules immunitaires, comme les monocytes, les lymphocytes, les cellules tueuses naturelles (cellules NK – natural killers), les neutrophiles, etc.

Diminuer le stress

Si un stress modéré et de durée restreinte peut activer les Reins et le niveau énergétique global du corps, un stress intense, ou un stress modéré mais prolongé, va au contraire affaiblir les Reins.

Le Qi Gong, par son effet apaisant sur les tensions physiques et mentales, favorise une meilleure utilisation de son énergie. Tous les exercices impliquent de ramener son attention sur le corps, et ainsi d’apaiser le mental.

Exercices respiratoires, méditation assise et auto-massages sont particulièrement précieux de ce point de vue. Ils évitent l’emballement des pensées et des émotions qui fait perdre le sens des réalités.

De ce point de vue, tous les exercices d’enracinement vont aussi être très utiles : ils améliorent la capacité à garder son calme et à rester centré, même lorsque tout s’agite autour de soi. Et on sait aussi que le lien à la Terre est très important pour maintenir la fréquence énergétique du corps à un niveau optimal et favoriser le « rechargement des batteries ».

Renforcer l’énergie des Reins, mais aussi de la Rate des Poumons… 

Vue l’importance accordée à l’énergie des Reins en MTC, le Qi Gong comporte de très nombreux exercices pour la stimuler. C’est même l’objectif principal de certains Qi Gong, comme certains exercices proposés dans nos cours ou stages, comme par exemple les Qi Gong qui stimulent fortement le niveau énergétique global – comme Zhan Zhuang Gong (« l’arbre »), Qi Gong des 12 méridiens, l’Oie Sauvage, la Tonification Générale (les Dao Yin en général comme celui des Poumons ou des Reins…), les Ba Duan Jin, le Zhi Neng Qi Gong, le Wudang Yang Sheng Gong, le Nei Yang Gong, le Qi Gong des 6 sons, le Guolin Qi Gong, le Shibashi, …

Activer la circulation dans les méridiens et stimuler les points énergétiques « stratégiques »

De manière à renforcer les capacités de réponse du corps face aux agressions du mauvais temps et des agents pathogènes, de nombreux points énergétiques peuvent être activés par pressions, frottements, et percussions, ce que l’on regroupe sous le terme générique d’auto-massages. Certains de ces points sont ainsi très réputés pour leur efficacité à enrayer un début de toux, de rhume ou de fatigue.

Il existe aussi un exercice constitué de séries de percussions sur différents segments du corps et appelé « chasser le vent », qui a pour fonction de mobiliser l’énergie défensive.

En conclusion, comme c’est généralement le cas en MTC, le Qi Gong propose différents axes de prévention de la maladie en renforçant les capacités de défense immunitaire par des moyens simples et complètement naturels. Ce serait dommage de s’en passer !

Car, si la pratique du Qi Gong est efficace pour améliorer sa santé, elle est aussi très agréable.

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

LE QI GONG, UN ART MILLÉNAIRE AUX PUISSANTES VERTUS THÉRAPEUTIQUES

La médecine traditionnelle chinoise n’en finit pas de nous surprendre par ses ressources inépuisables qui offrent la possibilité de mieux vivre. Aux côtés de l’acupuncture, du massage, de la pharmacopée, et de la diététique, il y a un cinquième élément moins connu, le Qi Gong. Le Dr. Yves Réquéna, médecin français formé en médecine occidentale mais aussi spécialisé en médecine chinoise viendra nous présenter les 9 et 10 mars prochain à Luxembourg le Qi Gong au cours d’un séminaire de 2 jours intitulé selon l’un de ces ouvrages « Qi Gong – La gymnastique des gens heureux ».

Le Qi Gong est un ensemble de mouvements courts qui s’enchaînent et qui se répètent. Le pratiquant est toujours debout. Cela ressemble beaucoup au tai-chi mais en moins physique. En fait, ce dernier qui date du 13e siècle a été créé à partir du Qi Gong et découle d’une de ses applications martiales, explique le Dr Réquéna. « Comme le yoga, comme la gymnastique péruvienne ou mexicaine, il est d’origine chamanique. Dans le Qi Gong on utilise l’énergie extérieure de la nature, des arbres, des étoiles, de la lune et du soleil. C’est comme si on le respirait », ajoute-t-il.

La genèse du Qi Gong vient de l’imitation par les peuples primitifs chinois des animaux pour s’imprégner de leurs valeurs intrinsèques. « Puis il y a eu une intégration par les hommes des médecines des cinq éléments attribués à des animaux selon les postures. On a ainsi « civilisé » le Qi Gong qui, avec l’aide des médecins est devenu une thérapeutique », déclare le médecin français. Contrairement à la médecine occidentale, la philosophie du Qi Gong est axée sur la prévention. « Il permet d’acquérir la santé. On va voir le médecin, surtout au changement des saisons pour se prémunir des maladies et se fortifier. En cas de maladie, le médecin enseigne les techniques pour se soigner », explique Yves Réquéna qui assure l’efficacité de cet art aujourd’hui reconnu en Europe « au point que des hôpitaux demandent aux professeurs de Qi Gong d’aider leurs patients qui ont le cancer ».

Cet art millénaire permet de mieux supporter les traitements classiques comme la radiothérapie et la chimiothérapie et génère de grands espoirs dans le monde occidental. Ainsi, le Centre for Disease Control d’Atlanta a publié des essais sur les effets du Qi Gong sur les patients souffrant du cancer. Des recherches sont également en cours à l’hôpital Salpêtrière de Paris où un Diplôme de Qi Gong thérapeutique a déjà été créé.

Si pour l’heure, le mécanisme d’intervention du Qi Gong reste non élucidé, des scanners thermiques ont démontré des changements au niveau des énergies des pratiquants. Car le Qi Gong est avant tout un art de la maîtrise de l’énergie, rappelle le Dr Réquéna. Il assure que le Qi Gong est indiqué pour différentes pathologies comme la maladie de Parkinson, l’Alzheimer ou l’ostéoporose. Il travaille aussi sur le rééquilibrage des hormones ou contre le stress. Une étude espagnole a montré qu’une pratique quotidienne d’une demi-heure pendant un mois réduit le niveau de cortisol, un marqueur biologique du stress, affirme le praticien français.

Pour Yves Réquéna, il ne fait pas de doute que le Qi Gong prendra sa place dans le monde médical à travers le monde et également au Luxembourg « parce que c’est une technique extrêmement puissante qui répond aux besoins des gens sur les questions de l’immunité, du vieillissement, des hormones, du stress ».

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

Dans quels domaines le Qi Gong donne-t-il de bons résultats ?

Le Qi Gong permet de développer les capacités de concentration et d’attention, améliore la posture, contribue au bon fonctionnement cardiovasculaire, entretient les articulations et le système respiratoire. Les Chinois affirment même qu’il ralentit le vieillissement. Mais pour cela, il faut qu’il soit pratiqué auprès d’un maître sérieux, si possible médecin ou thérapeute énergéticien.

Dans ces conditions, il a fait la preuve de son efficacité dans de nombreux domaines. En 2007, douze essais cliniques ont montré que le Qi Gong a des effets positifs sur l’hypertension artérielle. D’autres chercheurs ont étudié les variations de la production des substances immunitaires (globules blancs, médiateurs de l’immunité…). Résultat : cette production augmente après les séances chez les personnes qui s’y livrent régulièrement, améliorant ainsi leurs défenses contre les agresseurs microbiens. Le Qi Gong agit également sur les dérèglements du cycle féminin, les douleurs chroniques, l’insomnie, les maux de tête, les troubles digestifs. Il semble aussi que cette technique énergétique puisse diminuer les effets secondaires des traitements chimiothérapeutiques lourds (cancer, sida…). Enfin, côté psycho-émotionnel le Qi Gong contribue à améliorer la résistance au stress et à réguler l’humeur.

—–

Pour plus d’informations:

Gino Micucci
Professeur et Praticien de Qi Gong, diplômé de l’Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng 

facebook: https://www.facebook.com/gino.micucci

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région

 

« Chasse le vent » – pour stimuler les défenses

Cet exercice stimule l’énergie en surface, Wei Qi, le « Qi protecteur » qui réchauffe et régule la température du corps et aide à protéger le corps des attaques climatiques. Elle contribue à combattre la sensation de froid dans une pièce insuffisamment chauffée, à diminuer l’état de frilosité et de fragilité aux refroidissements, à stimuler les défenses en cas d’épidémie de grippe ou de risque infectieux.

PRATIQUE

  • Debout pieds écartés.
  • Commencer à gauche par le ventre et l’abdomen.
  • Taper, avec la main droite à plat, 9 fois en montant de l’abdomen vers la racine de l’épaule

    • 9 fois en descendant la face interne du bras (de la base de l’épaule jusqu’au pli du coude) [ 3 fois ]
    • 9 fois en descendant la face interne de l’avant-bras (du pli du coude jusqu’au pli du poignet) [ 3 fois ]
    • 9 fois en descendant la paume de la main [ 3 fois ]
    • 9 fois en remontant le dos de la main [ 3 fois ]
    • 9 fois en remontant la face postérieure de l’avant-bras [ 3 fois ]
    • 9 fois en remontant la face postérieure du bras [ 3 fois ]
  • Idem du côté droit
  • Avec les deux mains maintenant :
    • Taper 9 fois du front à l’occiput [ 3 fois ]
    • 9 fois du haut du dos au bassin [ 3 fois ]
    • 9 fois du bassin au bas des fesses [ 3 fois ]
    • 9 fois du bas des fesses au creux des genoux [ 3 fois ]
    • 9 fois creux des genoux, mollets, pieds côté extérieur [ 3 fois ]
    • 9 fois pieds de l’intérieur, intérieur des genoux [ 3 fois ]
    • 9 fois intérieur des genoux, jusqu’à la racine des cuisses [ 3 fois ]
    • 9 fois du bas-ventre à la taille [ 3 fois ]
  • Recommencer tout l’exercice trois fois, depuis le début.

Avez-vous déjà essayé la pratique du Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Cours, ateliers, stages de Qi Gong….

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

Visitez également notre page Facebook.

Billetterie

Que peut nous apporter le Qi Gong au quotidien ?

Dr Yves Réquéna
Yves Réquéna, docteur en médecine, acupuncteur et phytothérapeute, spécialiste de la médecine chinoise et du Qi Gong, auteur et conférencier de renommée internationale, est le directeur de l’IEQG (Institut Européen de Qi Gong) et médecin référent de l’Union Pro Qi Gong – FEQGAE

D’abord et avant tout l’occasion de bouger. Bouger c’est vivre. Bouger, entretient les muscles et les articulations. Tout comme le sport d’ailleurs.
Mais le Qi Gong est plus puissant sur les articulations, l’ankylose, l’arthrose que le sport. Au point que la pratique quotidienne du Qi Gong améliore à coup sûr l’arthrose.
A la différence encore du sport qui fait « circuler le sang et entretient la pompe cardiaque », le Qi Gong fait bouger le Qi et équilibre la répartition des énergies dans notre corps, du Yin et du Yang, en haut et en bas, à l’intérieur et à la surface.

Le Qi Gong joue sur la vitalité et les moyens de récupérer en cas de grande fatigue, de surmenage, de maladie, du décalage horaire. Au quotidien, cette vitalité renforcée protège des effets secondaires du stress, que l’on maîtrise mieux, augmente la résistance à l’effort physique et intellectuel, la résistance aux maladies. Le Qi Gong fortifie tous les organes, la moelle épinière et le cerveau, l’immunité.

Il existe des preuves scientifiques de l’action bénéfique sur l’hypertension, le cholestérol, l’anxiété, l’insomnie, et des effets anti-vieillissements: poussés, notamment par l’action sur les hormones GH, ACTH, mélatonine, cortisol…

Il y a plusieurs moyens ressources pour optimiser sa forme avec le Qi Gong et chacun a sa spécificité complémentaire. 

Positions statiques : moyen le plus puissant pour fortifier la vitalité.
Mouvements : pour aider muscles et articulations, faire circuler le Qi dans les méridiens et nourrir tous les organes et tous les tissus.
Respirations assises et concentrations : pour raffiner l’énergie du corps et augmenter la maîtrise de l’esprit.
Sons thérapeutiques : pour faire vibrer l’organe, le purifier et le drainer.
Auto-massages : pour éveiller le Qi à circuler et pour prévenir le vieillissement des organes des sens.

Le Qi Gong c’est avant tout une remise en forme. En une séance d’une heure on se sent à la fois plein d’énergie, nettoyé mais calme.
Au quotidien, on peut pratiquer le Qi Gong, en s’inscrivant auprès d’un professeur, à raison de une à deux fois par semaine, ou bien en cours particuliers, ou bien encore par atelier d’une demie journée ou week-end, selon ce qui vous est proposé dans votre quartier ou votre région.

Le Qi Gong aurait aujourd’hui des applications dans les cabinets de kinésithérapie, d’orthophonie, à l’hôpital, dans les cabinets de médecine traditionnelle (les acupuncteurs, les praticiens de Shiatsu), dans des maisons de retraite, et même dans certaines prisons. Des applications ont vu le jour aussi avec les enfants de primaire, les lycéens. Dans l’art, le Qi Gong est couramment employé dans les compagnies de danse par les chorégraphes, dans le chant lyrique, les chorales, l’art dramatique.

Yves Réquéna, docteur en médecine, acupuncteur et phytothérapeute, spécialiste de la médecine chinoise et du Qi Gong, auteur et conférencier de renommée internationale, est le directeur de l’IEQG (Institut Européen de Qi Gong) et médecin référent de l’Union Pro Qi Gong – FEQGAE

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région
(« Le bien-être par le Qi Gong »)