Les bienfaits de la relaxation profonde

La relaxation profonde est une des méthodes dont nous disposons pour contrecarrer les ravages d’un stress excessif et chronique et retrouver la forme et le qui sont les caractéristiques de la santé. Il s’agit bien d’une véritable technique de régénération physique et mentale.

Sur le plan physiologique, la relaxation profonde diffère significativement de ce que nous appelons généralement  » se relaxer « , c’est-à-dire lire, écouter de la musique, jardiner, aller à la pêche, regarder la télévision où tout simplement se détendre. La relaxation profonde est une condition psychologique spécifique qu’on atteint en suivant une technique physique et mentale particulière dont le but est d’obtenir un niveau de métabolisme substantiellement plus bas que celui du sommeil profond.

Cette situation a été décrite pour la première fois en 1970, à la suite d’une étude qui portait, à l’époque, sur la méditation transcendantale, faite à l’école de médecine de Harvard. Les Drs H. Benson et K. Wallace ont découvert que, tandis que l’esprit restait dans un état de vigilance, le niveau métabolique diminuait en moyenne de 18% après vingt minutes de méditation, ce qui correspond à un taux deux fois plus bas que celui atteint durant la partie la plus profonde du sommeil.

L’intérêt de cette baisse du métabolisme dans le traitement du stress est que lorsque le corps est à son point métabolique le plus bas, c’est-à-dire quand un minimum de demandes lui sont faites, il est dans la situation la plus favorable à sa normalisation. Il commence par rejeter le stress de fatigue, les surcharges, les impuretés qui se sont accumulés en raison des exigences du mode de vie et que le sommeil ne suffit pas à effacer. Plus le repos est profond et plus l’activité sera efficace.

Certaines caractéristiques du comportement sont mises en évidence par les personnes qui pratiquent les exercices de la relaxation profonde :
– Ils sont plus alertes, c’est-à-dire qu’ils ont une perception plus aiguë, une plus grande conscience et un esprit plus clair;
– Ils sont plus énergiques;
– Ils ont un plus grand sentiment de l’harmonie, du bien-être et de la joie;
– Leur réponse au stress est plus favorable, elle n’est pas aussi forte et ne dure pas aussi longtemps que chez les autres personnes

La maîtrise de la relaxation profonde peut-être développée de la même manière qu’on développe sa propre endurance par des exercices physiques, c’est-à-dire par des répétitions et une pratique régulière.

La relaxation profonde est le meilleur moyen thérapeutique et la meilleure façon de contrôler le stress.
Le stress à long terme, s’il n’est pas traité, peut causer une foule de problèmes de santé, y compris la douleur thoracique, maux de tête, problèmes digestifs, l’anxiété, la dépression, et peut influer sur la capacité de se concentrer.

La plupart d’entre nous savent qu’il existe un lien fort entre notre bien-être physique et notre bien-être mental et émotionnel. Si nous nous sentons mal physiquement, il est commun de se sentir un peu bas émotionnellement aussi.

L’inverse est également vrai: Lorsque nous nous sentons faible mentalement ou émotionnellement, peut-être en raison de la dépression, le stress ou l’anxiété, cela peut influencer directement notre santé physique. Certains exemples sont:

• Maux de tête
• Douleur musculaire dans le cou, les épaules ou le dos
• Fatigue
• Augmentation de la tension artérielle
• Palpitations
• Augmentation des seuils de douleur
• Mauvais sommeil
• Augmentation de la glycémie et du taux de cholestérol

La pratique régulière de techniques de relaxation peut jouer un rôle important dans notre vie de tous les jours.

En outre, les résultats positifs de la pratique des techniques de relaxation pourront nous mettre dans une position plus forte pour réellement commencer à s’attaquer efficacement à certaines des causes externes qui nous conduisent à souffrir mentalement et émotionnellement.

Ceux-ci pourraient inclure:
• Amélioration de la confiance conduisant à une augmentation des sentiments de contrôle personnel sur nos vies.
• Un état d’esprit constamment plus calme qui peut conduire à une pensée plus rationnelle et positive.
• Une plus grande estime de soi.
• Moins d’apathie.
• Plus de force et d’énergie pour faire face efficacement aux «hauts et bas» de la vie.

Après avoir examiné tous les avantages précieux de la détente, j’espère que vous serez d’accord qu’il est vraiment essentiel de se prendre le temps pour pratiquer l’art de la relaxation profonde …

 

Mais alors……. qu’est-ce que le Qi Gong ?

La pratique de l’énergie vitale

Caractéristiques du Qi Gong

Mais alors……. qu’est-ce que le Qi Gong ? Êtes-vous de ceux qui ont vu ce mot écrit ou qu’il l’on entendu mais n’ont jamais su de quoi il s’agissait ? Est-ce que vous savez au moins comment ça se prononce ? Ou êtes-vous de ceux qui savent le prononcer et pensent qu’ils en savent assez ?

Et bien, si vous vous reconnaissez dans une des catégories ci-dessus, peut-être aurez-vous envie de lire la suite pour découvrir ce que vous connaissez ou non sur le sujet.

Tout d’abord, Qi Gong est prononcé Tchi Kong et certaines personnes (sur-tout anglophones) l’épellent Chi Kung. C’est une forme ancestrale chinoise d’exercices de remédiation que l’on utilise dans un but préventif, curatif, déstressant et méditatif. C’est une méthode douce et adaptée à tous, peu importe l’âge ou le sexe.

Le Qi Gong fait partie de la médecine traditionnelle chinoise et est un excellent moyen d’automédication. Ça ne coûte rien à faire, ça ne nécessite aucun équipement spécifique, ça prend très peu de place et la plupart de ses variantes s’apprennent en un rien de temps.

Il y a plusieurs définitions du Qi Gong mais toutes se mettent d’accord pour dire que cette pratique fait intervenir l’esprit, le corps et la respiration, et  permet de renforcer et équilibrer l’énergie vitale. On peut donc également mentionner et y inclure la relaxation, le yoga, le taichi, la méditation, le reiki, la marche, le chant ou les techniques de respiration, car pour les chinois, ce sont toutes des formes de Qi Gong. On peut l’affirmer car tous les exercices mentionnés ont des résultats similaires. Pourtant, certains exercices excellents pour renforcer et développer l’énergie vitale (comme le Qi Gong) restaient inconnus en occident jusqu’à très récemment.

Le mot « Qi » fait référence à l’énergie, à la vie. « Gong » désigne la capacité ou la compétence. Combinés, ces deux mots signifient la pratique de l’énergie vitale, de la vie, ou en d’autres termes, le rééquilibre de cette énergie.

A présent, vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez faire du Qi Gong ? Ou en quoi consiste ces exercices de Qi Gong ?
Étonnamment, cette pratique n’est pas toute jeune puisqu’elle remonte à des milliers d’années. En plus, vous la pratiquez sans le savoir. Et les animaux aussi !!!

Beaucoup de variantes de Qi Gong sont issues ou directement appris des animaux. Donc, à chaque fois que nous relaxons notre esprit et notre corps, que nous nous reposons, que nous dormons ou que nous nous promenons dans la nature, mais aussi quand nous arrêtons de nous soucier du monde ou que nous écoutons nos émotions comme le veut la nature, en pleurant lorsque nous sommes en deuil, en criant lorsque nous sommes en colère ou encore en explosant de joie , nous avons recours au Qi Gong.

Quand nous nous blessons et que l’on s’exclame : « Aie ! », quand nous prions ou que nous chantons de joie, nous nous rééquilibrons.

Mais quand nous apprenons délibérément une forme spécifique de Qi Gong, on s’assure de bien rééquilibrer nos énergies de manière systématique. Et si on pratique régulièrement et de manière persistante, jour après jour, on aura plus de résultats, de meilleurs résultats et bien plus encore.

Une pratique régulière du Qi Gong ne préserve pas que la santé mais a aussi des effets positifs qui se répercutent dans tout ce que l’on fait, ce qui permet d’augmenter notre productivité et notre réussite.

Il existe un nombre incalculable de variantes de Qi Gong et cela prendrait toute une vie de toutes les apprendre. Heureusement, il ne suffit d’en maîtriser qu’une pour arriver à nos fins.

La plupart des êtres humains essentiellement influencés par leurs sens comme l’ouïe, la vue, le goût, le toucher ou l’odorat, réagissent constamment en fonction de ces facteurs qui les influencent. A moins qu’il ne décident d’élever leur niveau de conscience par le biais du Qi Gong.

En occident, on met beaucoup l’accent sur le cerveau, le mental, l’esprit logique et la capacité d’analyse pour arriver à une conclusion. Cependant, le raisonnement intellectuel est loin d’être une forme de sagesse, encore moins de conscience supérieure.

Le Qi Gong offre la possibilité de nous aider à transcender nos sens et d’atteindre un état de conscience supérieur ou, en d’autre termes, de développer de plus hauts niveaux d’énergie où celle de la pensée qui peut contrôler la matière (i.e. en changeant la structure ou la déplaçant).
Il y a des maîtres Qi Gong, des personnes qui ont pratiqué le Qi Gong toute leur vie, qui sont connus pour leur sagesse et leur absence de désires matériels. Leurs vies, la façon dont ils vivent et agissent, constituent un témoignage silencieux du pouvoir libérateur du Qi Gong.

  Le Qi Gong n’est pas pour ceux qui:
• Aiment dépendre des médecins et des hôpitaux
• Ne veulent pas vivre plus longtemps
• Aiment paraître plus âgés
• Aiment le stress et la colère

Le Qi Gong a une longue histoire. Certains disent même que son apparition remonte à des millions d’années, d’ailleurs on le voit mentionné dans des archives qui remontent au temps où l’écriture a été inventée. Pourtant, il n’a jamais été aussi populaire en Chine que de nos jours. Littéralement des millions de Chinois pratiquent une forme de Qi Gong quotidiennement et on dit que le Qi Gong a permis au gouvernement d’économiser des milliards de dollars. Certains disent même que d’ici 10 ou 20 ans, le Qi Gong sera connu partout dans le monde comme la médecine du millénaire.

Les raisons principales de l’expansion du Qi Gong ces dernières années sont les suivantes :

  • L’ouverture d’esprit et le souhait de reprendre le contrôle sur sa santé et sa vie
  • La prise de conscience des limites de la science et de la technologie
  • Le regain d’intérêt pour les méthodes de guérison traditionnelle
  • La désillusion concernant le matérialisme
  • Le fait que la science soit de plus en plus ouverte au super normal
  • Les apparitions publiques des maîtres Qi Gong
  • La vitesse de l’information grâce aux médias et à internet
  • La réticence concernant le recours à la thérapie médicamenteuse

Il existe bien des formes différentes de Qi Gong qui viennent d’au moins cinq sources majeures: taoïstes, bouddhistes, confucéennes, puis il y a des formes issues du Kung Fu ou d’autres arts martiaux (qui sont tous considérés commes des Qi Gongs) et enfin d’autres de la médecine traditionnelle chinoise.

La beauté du Qi Gong réside dans le fait que cette diversité des styles permet de s’adapter à tous les âges, tous les états de santé et même à ceux qui seraient trop faibles pour sortir du lit ou s’asseoir. Tant que la personne peut suivre mentalement les instructions, elles peuvent pratiquer le Qi Gong et obtenir des résultats.

Ce qui importe c’est de comprendre que le Qi Gong peut avoir de grands résultats inespérés, mais pas toujours rapidement. Le Qi Gong agit de façon lente et constante, et bien sûr, la plupart des gens espèrent des résultats rapides.

Comme nous l’avons déjà mentionné, beaucoup peut être appris en trois ou quatre sessions mais certaines variantes sont tellement complexes qu’elles nécessitent la présence d’un enseignant tous les jours et ce pendant des années afin de vérifier que l’apprenant effectue ses exercices correctement. Il est important de pratiquer le Qi Gong régulièrement, c’est-à-dire tous les jours et pas seulement une ou deux fois par semaines. C’est ainsi qu’on obtient des résultats. On peut tout à fait pratiquer le même exercice toute sa vie.

Le Qi Gong ne semble pas être grand-chose vu de l’extérieur mais les effets sont très puissants de l’intérieur.

Il n’apporte pas seulement la santé mais permet de la maintenir. Il agit sur tous les niveaux : physique, émotionnel, mental, psychique et spirituel.

Pratiquer le Qi Gong régulièrement est la meilleure assurance vie qui soit.

Encore plus important, le Qi Gong augmente toute constitution puisqu’il brise le cercle vicieux qu’est le stress, il augmente les niveaux des énergies, il donne espoir, il renforce l’esprit et maintient la mobilité. Mais surtout, il maintient l’équilibre à tous les niveaux.

En Chine, on dit ouvertement que le Qi Gong est connu pour soigner et pas seulement soulager un certains nombres de maladies. Il est particulièrement efficace contre l’arthrose, les maladies du foie et du cœur, la surdité, la vue, les déséquilibres hormonaux, les addictions aux drogues, l’asthme etc… et même les cancers. Il y a énormément d’études qui viennent accompagner ces affirmations en Chine.

La pratique du Qi Gong est particulièrement utile pour les personnes âgées, ça prolonge leur qualité de vie, maintient leur mobilité, renforce leur mémoire et la clarté de leur jugement. Ça peut aussi permettre de prévenir différentes maladies, de se calmer et de se réjouir plus facilement. La littérature chinoise affirme que cela peut aussi même aider les personnes ayant fait un AVC.

Bien entendu, le plus tôt on commence, le mieux c’est. Beaucoup de maîtres Qi Gong connus ont commencé le Qi Gong quand ils avaient seulement quatre ou cinq ans. De nos jours, ils ont de quarante, cinquante ans à quatre-vingt-dix-ans et plus. Ils sont connus en Chine pour leurs dons curatifs exceptionnels.

Le Qi Gong aide les personnes à prendre le contrôle de leur vie, de leur santé et de leur corps, à devenir moins dépendant des médecins et même de s’en passer.

Les personnes qui pratiquent le Qi Gong sont clairement plus aimantes, compatissantes et moins critiques des autres, mais pas seulement. Dans beaucoup de cas, surtout pour ceux qui le pratique depuis des années, leurs capacités professionnelles s’améliorent, ils commencent à atteindre leurs objectifs. Les auteurs non publiés sont publiés, les artistes sont acclamés par la critique, etc.

Les gens sont connus pour développer des pouvoirs psychiques comme la voyance, la télépathie, la capacité à voir les auras et même la lévitation. Ce sont les effets secondaires de la pratique et l’accumulation de plus hauts niveaux d’énergie.

Personne ne peut acheter les résultats du Qi Gong, ils ne peuvent apparaître qu’avec une pratique régulière et persistante. La récompense d’une pratique régulière est la même que vous soyez riche ou pauvre, noir ou blanc, jeune ou âgé.

Mais des mises en garde doivent aussi être énoncées concernant le Qi Gong car il n’aura pas de bons résultats sur ceux qui aiment les ragots ou agissent avec de mauvaises intentions. Mais si vous avez de bonnes intentions et que vous pratiquez le Qi Gong respectueusement et avec bienveillance, alors vous aurez des résultats incroyables.

Beaucoup de chinois ont choisi le Qi Gong en dernier recours quand la médecine occidentale ou même la médecine chinoise n’arrivait pas à soigner ni à ralentir leur maladie mortelle. Non seulement certains ont complètement été soignés, mais ils se sont sentis plus jeunes et plus heureux qu’auparavant.

La véracité du Qi Gong est aujourd’hui prouvée par de nombreuses recherches menées en Chine. De plus, son recours est encouragé dans le système médical général. Il existe même des hôpitaux à Pékin et dans toutes la Chine où le Qi Gong est la principale manière de soigner les patients.

Retrouver la santé, en pratiquant le Qi Gong n’est qu’un début dans ce que sa pratique peut vous offrir et il n’est jamais trop tard pour commencer.

Novembre 2018

Pour plus d’informations:

Gino Micucci
Professeur et Praticien de Qi Gong, diplômé de l’Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng 

facebook: https://www.facebook.com/gino.micucci

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région

 

Sommeil et rêves selon l’énergétique chinoise

Les connaissances sur le Sommeil

  • Koala asleep in treeLe cycle veille-sommeil est le rythme circadien le plus important chez l’homme et constitue un excellent indicateur de l’équilibre interne et de la santé de l’individu.
  • Rythme Circadien, nos fonctions biologiques obéissent à un rythme circadien endogène. Le rythme veille-sommeil est déterminé par deux synchroniseurs externe et interne.
    • Rythme exogène = 24 heures / rythme endogène 25 heures. La température corporelle présente également une alternance rythmique dont la période est moins de 25 heures.
      • Il existe un second rythme dont la période est de 12 heures = qui expliquerait la baisse de la vigilance au début de l’après-midi.

Pourquoi dort-on ?

  • Récupérer de la fatigue ou la prévenir ?
  • Chaque cycle du sommeil dure en moyenne de 90 à 110 minutes.
  • Chaque stade peut avoir une fonction physiologique distincte.
  • Certains stades peuvent être bloqués par des somnifères, l’alcool, les drogues ou médicaments: provoquant un sommeil non satisfaisant: le sujet se réveille fatigué.
    • La privation du sommeil : pas de changement somatique, mais une perturbation du SNC (Système Nerveux Central): fatigue nerveuse, réduction de de la capacité intellectuelle. (Accumulation de l’acide gamma-aminobutyrique/GABA),
    • Après la privation de sommeil : récupération en augmentant la proportion de sommeil profond (stade N3) et REM (rêves) = ces 2 stades jouent un rôle capital pour l’organisme.
      • Le sommeil orthodoxe assurerait la restauration du corps.
      • Le sommeil paradoxal assurerait la récupération du SNC.

Stades du sommeil

  • Stade N1 (stade 0 & 1) : somnolence (ondes alpha 8-12 Hz à theta 3-7 Hz): perte de tonus musculaire: vigilance diminuée.
  • Stade N2 : sommeil superficiel (pensées fragmentées (ondes 12-14 Hz et complexes K).
  • Stade 3 (Stade 3 de 4) : sommeil à onde « lente » (SWS= slow-wave sleep) : ondes delta 0.5-4 Hz. Représente le sommeil profond = classifié comme sommeil delta = efficacité du sommeil (possibilité de parasomnies : somnambulisme, somniloquisme, terreurs nocturnes, énurésie nocturne.
  • Sommeil paradoxal : ou REM (Rapid Eye Movement) rêves, activité cérébrale soutenue, immobilité musculaire (atonie), afflux de sang vers les OGE (Organes génitaux externes).

Cycles du sommeil / Rêves

Cycle Ultradien :

Il existe un rythme ultradien constitué par la périodicité de sommeil paradoxal qui d’ailleurs survient toujours dans un moment de baisse thermique qui succède à une période de sommeil orthodoxe (+/- 90 minutes).

Le sommeil paradoxal semble être le moteur du rythme ultradien. Sa suppression désorganise l’architecture du sommeil.

Un court réveil permet de se rappeler du rêve. Le rêve occupe 15-20 minutes de la dernière partie de chaque cycle. Au total, les rêves occupent 20-25% du temps du sommeil.

Activité cérébrale pendant le rêve

leopard qui dortPhysiologie du sommeil dans la Médecine Chinoise

Le Sommeil est défini par :

  • Une relaxation musculaire
  • Une détente mentale

Mouvements de Wei Qi

Wei Qi circule en surface, 25 fois pendant le jour (surtout les tendino-musculaires), pénètre à la cheville le soir, circule dans les Zangfu 25 fois pendant la nuit (cycle Ke), et émerge au coin de l’œil (Jingming 1-V) => l’ouverture des yeux. (Ling Shu)

Pendant le jour : Wei Qi, dans les tendino-musculaires (jing jin) maintient le tonus musculaire et la mobilité; La nuit, l’intériorisation du Wei Qi permet aux muscles de se relaxer = le stade du sommeil. Wei Qi régule également la température corporelle qui présente un mouvement cyclique de 25 heures.

II y a une interaction entre les rythmes du sommeil et la température corporelle.

La circulation interne du Wei QiWei Qi entre par 1V :

  • passe à la gorge,
  • la poitrine et le diaphragme,
  • les entrailles « Fu »,
  • les organes « Zang »,
  • se ressource aux Reins.
    • Permet de libérer le Xie Qi externe accumulé dans les Zang-Fu, ou interne (émotions) sous forme de rêves.

La relaxation Mentale

Le mental est représenté par le Shen.

  • Pendant le sommeil, le Shen se retire dans le sang, = diminution des réponses aux stimuli externes.
  • Pendant l’éveil, le Foie maintient le Wei Qi en surface, ainsi que l’activité musculaire par les tendino-musculaires (Jingjin).
  • Pendant le sommeil, le Foie mobilise le Wei Qi et le sang vers l’intérieur => entraînant la relaxation musculaire et la diminution des fonctions sensorielles (yeux, nez, oreilles).
  • Ce mouvement de Hun vers l’intérieur, diminue le Qi cérébral et permet de détendre le Shen.

Activité mentale

Fonctionnement du Mental

Screenshot from 2016-02-13 18:23:27La conscience résulte de l’activité harmonieuse des Zang/Fu = Shen Ming.

  • Informations sont transmises au Yi pour être « Digérées » analysées et classées.
  • Le Yi emmagasine les informations pour un usage immédiat ou ultérieur (transmis au Zhi).
  • Hun & Po assure le « libre mouvement » et les « entrées et sorties ».

Quand le Shen est Déconnecté. En absence de Shen, le Yi est inactivé, Hun & Po prennent en charge les stimuli.Screenshot from 2016-02-13 18:25:17

  • Po emmagasine les sensations physiques et la douleur
  • Gui Somatiques
  • Hun emmagasine les impressions & les émotions
  • Gui Comportementaux

 

entité 

= entité sans identité (masse énergétique).

 

Shen, Hun et le sommeil

  • Le Foie joue un rôle primordial dans le processus du sommeil.
  • Le Foie en tant qu’émissaire entre le Rn et le C, fait rentrer le Wei Qi, relaxe le corps, les organes sensoriels et le mental.
  • Episodiquement le Hun se libère pour errer => produisant les rêves.
  • Manifesté par le sommeil REM (rapid eye movement).
  • Les rêves sont indispensables à la santé.

Shen, Hun & Sang

  • Shen et Hun résident dans le sang = > Importance du sang dans la physiologie du sommeil.
  • Le vide du sang affecte Shen & Hun = difficulté d’endormissement avec :
    • Soit insomnie calme : fan-vexation, avec activité mentale (Sang du Coeur)
    • Soit insomnie agitée : Avec zao-agitation et impatience musculaire (Sang du Foie).
  • Il y a également des réveils fréquents et rêves abondants

Les organes Zang et les émotions

  • Les émotions sont retenues dans les Zang = Chaleur interne
  • Le Hun, à travers les rêves tente de libérer ces émotions
  • Toutes les émotions affectent le Cœur :
    • La colère produit un Feu du Cœur
    • La joie et la tristesse affectent le Qi du Cœur
    • Les soucis perturbent le Sang du Cœur
    • La peur perturbe la communication entre Cœur – Rein
  • Toutes les émotions donc affectent le Shen et perturbent le sommeil.

Signification des rêves

Localisation de la maladie selon les classiques

  • Suwen chapitre 17 : conditions d’excès
  • Suwen chapitre 80 : conditions de vide
  • Lingshu chapitre 43 : excès d’énergie perverse

(Ling Shu / Chapitre 43)
Khi Pa (Chi Bo) :
Lors de son infiltration dans l’organisme, l’énergie Xie – perverse n’a pas encore une localisation fixe. Elle déborde les organes sans y séjourner, suit le Ying et le Wei, s’exhale avec le Hun et le Po et occasionne des sommeils agités par des rêves.

Rêves et les Zang-Fu

Rêves dans la tradition Taoïste

« Le rêves c’est ce qui peut être considéré comme réel quand on dort… » (Mozi 4 c.AC)

Le Taoïsme considère 3 catégories de rêves.

  • exprimer ce qui est refoulé; exprimer la croyance opposée
  • questionnement de la réalité; développement de l’imagination
  • les rêves constituent le portail à l’éveil

« Quand Zhuangzi rêve d’être un papillon, est-ce Zhuangzi qui rêve d’un papillon ou est-ce le rêve du papillon? » (Zhuangzi 4 c. AC)

« La vie est une préparation pour la mort; la vie est comme un rêve, la mort est un éveil. » (Zhuangzi 4 c. AC)

Rêves dans la tradition Confucéenne

Le Confucianisme considère les rêves comme :

  • moyen d’apprendre à devenir meilleur
  • comme prophétie : analyse des troncs et des branches

Ming : Mandat de vie; Yun : Destinée

Ming s’exprime à travers le devenir Yun (contenu dans les Reins). Le Yun se manifeste pendant l’embryogénèse par le Chong Mai, et définit la constitution et la morphologie.

Après la naissance, les Curieux Wei et Qiao Mai, gèrent la coordination et le déploiement du Yun. Les 9 points du méridien du Cœur, symboliquement représentent les 9 étapes de la vie de chaque individu. Le Foie, comme émissaire entre le Rein et le Cœur, représente le lien entre le Ming et la vie spirituelle de la personne.

Meng Zhan Yi Zhi / Analyse et conclusion des rêves de Chen Shi Yuan (1516-1595).

Qi du ciel produit le Hun, qui connaît le futur.

Qi de la terre produit le Po, qui cache le passé (notion de Gui).

Quand le Qi est pur, le Po suit le Hun, quand le Qi est trouble (mucosités), le Hun suit le Po et on a des rêves étranges.

Classification des rêves selon Chen Shi Yuan

  • Normale : souvent oublié, libération des 5 émotions,
  • Cauchemars (relation aux reins)
  • Pensées avant de s’endormir (relation à la Rate)
  • Paroles entendues (relation au Cœur)
  • Joyeuses (relation au Poumon)
  • De peur (relation à la VB)

Analyse des facteurs qui influencent les rêves: l’environnement, socioculturel, la constitution et l’hérédité.

chat qui dortL’analyse des rêves

Rêves de Peur / Danger = Reins

  • Rêves de danger, d’être abandonné, absence de soutien: (7 P, 3 IG)
  • Rêves d’être pétrifié : Jing Bie : (40 V, 10 Rn, 10 V)
  • Considérer la taille, couleur, l’objet, la cause ou la personne (connu, ou inconnu)
  • Si l’impression d’une présence : (1 Rt, 5 MC)
  • Autres points : 1 Rn (très visuels, panique), 3 Rn (sans ressources ; auditives), 6 Rn (cauchemars)
  • Rêves récurrents : (40 V, 10 Rn, 10 V)

Rêves de peur et pathologies des Reins

  • Vide de Jing des Reins par vide de Sang du Foie. Agression par une personne, animal, monstre ou objet ; ne pas savoir comment réagir ; violence contre soi
  • Les Reins ne peuvent retenir le Qi du Poumon : blessure sans attaquant
  • Vide de Qi ou de Yang des Reins : rêves de mort par suffocation, incarcération ; somnambulisme
  • Perte de liaison entre Cœur – Rein : calamités, tempête (bois) ; incendie (feu), inondation (terre), sécheresse (métal), froid (eau)

Rêves de Territoire, propriété et valeurs matérielles = Rate

  • Perte de bien, par feu (Feu de L’Estomac), par eau (Humidité de la Rate), autres calamités (organe correspondant)
  • Rêves de tristesse : (1 Rt avec 45 E)
  • Rêves obsessionnels, rêves fréquents : (2 Rt)
  • Rêves de jugement de valeur, regrets : (4 Rt)
  • 6 Rt : harmonise Rate – Foie – Rein

Rêves de Perte et pathologies de la Rate

  • Vide de Qi de la Rate : perte de propriété, de frontière : (12 RM)
  • Effondrement de Qi de Rate : rêves de chute, de précipice
  • Vide de Qi de Rate avec Humidité : rêves d’inondation, d’ensevelissement ; impression d’être coincé, collé sur place.

hérissonRêves de Contrôle / Direction / Mouvement = Foie

  • Rêves de perte de contrôle, panne de véhicule, de machine ou d’instrument ; empêchement d’atteindre un but
  • Obstacle au mouvement, rancunes : (1 F)
  • Dans tous les cas : (3 F)

Rêves de Contrôle et pathologies du Foie

  • Stagnation du Qi du Foie : panne, dysfonctionnement, frustration
  • Stase du Sang du Foie : perte d’orientation, obstacle (11 F, 5 F)
  • Vide de Sang du Foie : mauvaise performance, opportunité manquée, perte d’estime de soi (8 F)
  • Déferlement Yang du Foie : courir dans tous les sens, grimper, voler, rêve de foules (20 DM)

Rêves de Vulnérabilité / Exposition = Poumon

  • Rêves de perte de protection, d’être exposé, nu, d’être découvert ; d’être incomplet
  • Larmes, tristesse, stress : (3 P)
  • Saignements : (10 P)

Rêves de Vulnérabilité et pathologies du Poumon

  • Pénétration de Xie – externe : rêves de la nature, fleurs ; manque d’appréciation de l’environnement (4 GI)
  • Vide de Qi ou de Yin du Poumon : rêves de nudité ; difficulté de connecter (5 P)

Terreurs Nocturnes = Glaires

  • Sensation de Gui Zha ; rêves des morts
  • Somniloquie ; agitation : (7 C)
  • Terreurs, claustrophobie, tristesse, culpabilité : (4 MC)
  • Honte, culpabilité : (6 MC)
  • Terreurs, chagrin, tristesse, anxiété, rires : (7 MC)

Rêves de Terreurs et pathologie MTC

  • Glaires perturbent le Cœur : être harassé par les morts, culpabilité (40 E, 15 V)
  • Glaires obstruent les orifices du Cœur : avertissements, impression de choses incomplètes ; non acceptation de la mort (3 P)

Calmer le Shen

  • II y a 3 stratégies dépendant de l’état du sang :
    • An Shen / calmer : quand le sang est en vide : (7 C)
    • Qing Shen / apaiser : si le sang est suffisant : 4 – 5 – 7 MC ; 7-5 C ; aussi fortifier le sang : (8 F, 17 V, 6 Rt, 30 E)
    • Ding Shen / enraciner : implique les Reins : (45 E, 1 Rt ; 1 Rn ; 5 P)

Ours qui dors

Brain activity during dreaming

Dr Hamid MONTAKAB est le directeur de l’Académie de MTC en Suisse. Il fut le Président de l’OPS-MTC de 1995 à 2000.

(Source : mtc.MAG)

 

★───────★───────★───────★

Besoin de vous ressourcer, de vous recentrer, de retrouver le calme et la sérénité, de fortifier ou d’harmoniser votre énergie ?
Qi Gong, Méditation, Relaxation, Énergétique chinoise, Massage Chi Nei Tsang, Harmonisation énergétique, Ventouses, …
 

Contactez-nous: info@generationqigong.com

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région 
(« Le bien-être par le Qi Gong »)

 

Le Qi Gong: Un esprit détendu dans un corps souple

Moins connu que le Yoga indien, le Qi Gong (se prononce chi kong ou chi gong) recense 200.000 adeptes en France, selon la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Énergétique (Feqgae – Union Pro Qi Gong), en majorité des femmes. Une belle percée, puisque cette gymnastique traditionnelle chinoise de santé, vieille de plus de trois mille ans, n’a été introduite dans nos contrées que dans les années 70. Ni danse ni art martial, elle enchaîne des postures aux noms évocateurs (l’oiseau déploie ses ailes, la douche céleste…) par des mouvements lents et harmonieux, des exercices de respiration et de la méditation. Qi Gong signifie littéralement travail de l’énergie. Il s’agit de la stimuler et de s’en servir pour améliorer le fonctionnement de son corps. Les effets du Qi Gong, comparables à ceux du yoga, ont l’avantage d’être adaptés à toutes les conditions physiques. Les postures, les mouvements au ralenti s’apprennent et s’effectuent facilement. Selon une enquête menée par la Feqgae, ceux qui le pratiquent y trouvent un meilleur équilibre, une vitalité renforcée, une plus grande capacité à affronter la pression ambiante et y gagnent un esprit plus alerte, une meilleure écoute de leur corps… Il est réputé antistress et même anti-âge, parce que agissant sur la souplesse, les troubles émotionnels, le sommeil, la douleur… L’Académie de médecine s’est intéressée à cette discipline ainsi qu’au tai-chi-chuan, sa version plus dynamique, dans un rapport sur les thérapies complémentaires. Elle reconnaît que ces activités diminuent l’hypertension, améliorent le souffle des patients souffrant de problème respiratoire, ainsi que l’équilibre et les risques de chute chez les personnes âgées. Elle signale toutefois que ces effets bénéfiques «ne sont pas supérieurs aux méthodes conventionnelles d’entretien physique». L’Académie est dans son rôle, mais on peut toutefois noter que ces gymnastiques de relaxation font appel à la méditation, laquelle, selon plusieurs études, a un effet rapide et durable sur le fonctionnement du cerveau. Elle agit notamment sur les zones impliquées dans les émotions comme l’anxiété, la peur, l’empathie. Le «plus» est peut-être à chercher dans cette voie. Les tarifs s’élèvent en moyenne entre 15 et 20 euros pour une heure de cours collectif hebdomadaire et entre 60 et 90 euros pour un cours particulier.
 
Le Qi Gong s’adresse à tous, la discipline ne demandant pas d’effort musculaire intense

 

Pour qui? Le Qi Gong s’adresse à tous. Il est très prisé par les seniors, la discipline ne demandant pas d’effort musculaire intense.

(Source: sante.figaro.com)

Avez-vous déjà suivi des séances de Qi Gong ou bien avez-vous l’intention de vous y mettre prochainement ?

Contactez-nous: info@generationqigong.com 

Génération QI GONG – Luxembourg et Grande Région (« Le bien-être par le Qi Gong »)

ON TESTE : LE QI GONG, LA GYM DOUCE POUR RETROUVER CALME ET ÉNERGIE

ON TESTE : LE QI GONG, LA GYM DOUCE POUR RETROUVER CALME ET ÉNERGIE

En relâchant les tensions, cette gymnastique douce d’origine chinoise reconnecte le corps à son énergie vitale. Meilleure concentration, relaxation, souplesse… Zoom sur le Qi Gong et ses bienfaits.

Le Qi Gong est une discipline chinoise millénaire, qui signifie littéralement « maîtrise de l’énergie ». À travers la pratique de cette gymnastique douce, il est possible de réconcilier le corps et l’esprit, en apprenant à capter et ressentir l’énergie qui circule en nous. Abstrait ? Peut-être, mais le Qi Gong s’appuie sur ce principe de la culture orientale selon lequel l’homme, nourri par la terre et relié au souffle de l’univers, est énergie. Le Qi Gong cherche donc, par la pratique de mouvements très lents, à reconnecter le corps, le flux d’énergie qui y circule, et l’esprit, pour atteindre l’harmonie.

En Chine, un proverbe répète qu’il est essentiel de « prendre soin de son enveloppe physique pour que l’âme ait envie de l’habiter ». Le Qi Gong y contribue, à travers des postures, des massages, des exercices respiratoires, en faisant mieux circuler l’énergie dans le corps, le long des méridiens. Selon la médecine chinoise traditionnelle, cette mise en route de l’énergie vitale stimulerait de manière positive les organes et garantirait une meilleure santé, à tous niveaux. Simple discipline sportive ou véritable art de vivre, le Qi Gong possède bien des secrets.

LE QI GONG OU L’ART DE LA RESPIRATION

En observant le combat des animaux, les Chinois ont déduit que la souplesse triomphait toujours de la force. Ainsi, le Qi Gong (prononcer « Tchi Kong ») tente d’assouplir le corps, pour éliminer les raideurs et autres tensions et ainsi permettre au Qi (l’énergie), de mieux circuler. L’objectif est de rétablir l’équilibre initial de l’être humain, composé de trois éléments : le Jing (l’essence, le patrimoine génétique), le Qi (l’énergie) et le Shen (l’esprit). Ainsi, l’espérance de vie est prolongée.

La pratique du Qi Gong passe par la répétition de mouvements variés, très lents et très amples, en associant ces exercices à un travail respiratoire qui permet, en se concentrant sur la mise en route de chaque organe sollicité, sur la circulation des flux. Ainsi, l’esprit parvient à prendre pleinement conscience du travail du corps et de la circulation du Qi dans le corps. On surnomme aussi le Qi Gong « entraînement énergétique », car, plus que le corps, c’est elle, l’énergie, que l’on vient stimuler. Pour accompagner les différentes postures et enchaînements, on utilise la respiration naturelle abdominale, sans jamais l’exagérer. Elle doit être régulière, sans à-coups. Ainsi à l’écoute de ses sensations, le corps se met à travailler en synergie avec la pensée et on chasse les émotions négatives, on va se débarrasser du stress, notamment grâce à cette respiration.

UNE PRATIQUE QUI FAVORISE LA PLEINE CONSCIENCE

La pratique régulière du Qi Gong permet d’apprendre à percevoir son énergie vitale. Cela passe par des mouvements très divers, généralement très lents et des enchaînements de mouvements. Le Qi Gong induit aussi des postures immobiles, des étirements, des ondulations. Ces exercices sont couplés à des exercices de respiration ou une récitation continue de sons qui n’ont aucun sens, pour se concentrer sur son mouvement et prendre conscience des forces à l’œuvre dans le corps.

Le Qi Gong demande également une grande attention mentale, ainsi que des capacités de visualisation et de méditation. Si la plupart des mouvements se pratiquent debout, on peut aussi pratiquer allongé. Pour en ressentir les bienfaits, les professeurs s’accordent à dire qu’il faudrait une pratique quotidienne du Qi Gong, à raison d’une vingtaine de minutes par jour. 

RELAXATION, SOUPLESSE, MÉMOIRE, SOMMEIL… DES BIENFAITS MULTIPLES

Plus qu’une discipline sportive, le Qi Gong est un art de vivre et s’invite dans le quotidien. On pense différemment et on apprend à agir en pleine conscience. Le Qi Gong a de nombreux bénéfices, il a notamment un rôle préventif, en améliorant la souplesse, en apportant détente et relaxation, il permet une meilleure gestion du stress, de retrouver un bon équilibre psychosomatique, davantage de vitalité. Il aide aussi à mieux dormir, à faire travailler la mémoire et préviendrait de certaines maladies.

On recommande aussi le Qi Gong pour les personnes qui ont des problèmes cardiovasculaires, de l’hypertension, des insomnies, du diabète, de l’asthme et de nombreuses autres maladies. Le Qi Gong entraîne également un sentiment d’estime de soi, qui passe par l’épanouissement sportif et le développement personnel. Ainsi, on apprend à modérer ses émotions, à gérer son stress et on stimule l’intellect, l’imagination, la créativité, tout en développant calme, sérénité et lâcher prise. Tout cela passant, bien entendu, par la prise de conscience de l’énergie, le Qi, circulant dans le corps au gré des mouvements provoqués par le corps. 

COMMENT SE METTRE AU QI GONG ?

S’il existe de nombreux manuels pour s’initier au Qi Gong, il est conseillé de se rapprocher d’un enseignant spécialisé, qui saura adapter les exercices et les mouvements à votre mental et à votre physique. Très populaire aux États-Unis, le Qi Gong connait un fort développement en France, où de plus en plus de fédérations sont créées, proposant des enseignements et des stages pour se lancer en toute confiance. Pour trouver un cours ou un stage – la plupart proposent des séances d’essai, faites un tour sur les sites des fédérations, comme par exemple la FEQGAE (Union Pro Qi Gong), la Fédération des Arts énergétiques et martiaux chinois (FAEMC) ou encore l’Union des enseignants de Qi Gong et de Taijiquan traditionnels France-Belgique (UEQGTTFB).

Ces sites répertorient les cours et les stages disponibles près de chez vous. Testez plusieurs cours afin de trouver celui qui vous met le plus à l’aise. Et n’oubliez pas, en Qi Gong, il n’y a pas de notion de réussite, il suffit de prendre le temps pour se reconnecter à soi-même.

 
(Source: Auriane Hamon – www.marieclaire.fr)

Relaxation profonde – inspirée des enseignements de Thich Nhat Hanh (la paix en soi)

Relaxation profonde - inspirée des enseignements de Thich Nhat Hanh (la paix en soi)
Relaxation profonde – inspirée des enseignements de Thich Nhat Hanh (la paix en soi)

Le stress s’accumule dans notre corps. Notre façon de manger, de boire et de vivre agit sur notre bien-être. La relaxation profonde, c’est donner la possibilité a notre corps de se reposer, de guérir et de se restaurer. Nous détendons notre corps et portons notre attention sur chaque partie de notre corps, envoyant notre amour a chaque cellule.

La relaxation profonde peut se pratiquer à la maison une fois par jour pendant vingt minutes ou plus.

Si vous avez des problèmes de sommeil, la relaxation profonde peut vous aider. Mais même si vous restez éveillé, la pratique peut vous nourrir et vous permettre de vous reposer. Il est très important de s’accorder du repos.

La relaxation profonde est vitale. On devrait la pratiquer partout. Si vous êtes enseignant, vous pouvez apprendre ces techniques et inviter vos élevés à pratiquer avant un cours ou au milieu d’un cours, en position assise ou allongée. Cela aide les professeurs comme les élèves à être moins stressés. Si vous êtes un professionnel de la santé, vous pouvez apprendre ces techniques afin d’aider vos patients. Si vos patients connaissent l’art de la respiration consciente et de la relaxation totale, cela augmentera leur capacité à se guérir et le processus de guérison se fera plus rapidement.

Enregistrement réalisés lors de nos cours de Qi Gong

En vous souhaitant une bonne écoute et surtout beaucoup de détente, de relâchement et de repos réparateur…

relaxation Profonde

Contre l’obésité, méditez ou relaxez-vous

tai-chi

Plus de 14 % de la population française souffre d’obésité. La pratique d’une discipline psychocorporelle représente un bon moyen de prévention. A tester sans attendre…

Vous êtes adepte de méditation, de Qi Gong, de Tai-chi, de yoga ou de sophrologie, c’est une bonne chose ! On sait déjà que ces disciplines sont intéressantes pour lutter contre le stress et l’anxiété, mais une étude publiée dans l‘American Journal of Preventive medicine montre également leur intérêt dans la gestion du poids.

50 % d’obésité en moins

Pratiquer régulièrement la méditation ou le Qi Gong par exemple réduit par deux le risque d’obésité, certainement parce que ces activités sont bénéfiques au bien-être individuel.

Elles font baisser la pression, aident à être davantage à l’écoute de son corps, de ses émotions, et ainsi, contribuent à moins succomber au grignotage dès que quelque chose va mal.

Il n’y a donc pas que les aliments gras et sucrés qui peuvent consoler !