[Témoignage] – Lio D. – « je suis venu au Qi Gong sur les conseils de mon médecin traitant,… »

Racontez-nous VOTRE histoire Qi Gong !

Lio De La Che, 48 ans, Éducateur Technique Spécialisé, Région nantaise

« je suis venu au Qi Gong sur les conseils de mon médecin traitant,… »

Lio de la che


Bonjour. J’ai 48 ans, je suis Éducateur Technique Spécialisé dans un ESAT auprès de personnes déficientes intellectuelles. Je possède un parcours de judoka pendant de nombreuses années, de 1976 à 1987 en compétition avec 6 heures d’entraînements par semaines, ensuite et jusqu’en 2008, en pratique loisir avec quelques poses au grès de mes envies.

Je pratique le Qi Gong depuis 5 saisons, dans une association située sur une petite commune au sud de Nantes, et qui fête cette année ses 10 ans d’existence.

Depuis l’automne 2015, sur proposition de mon enseignant, j’ai intégré une formation de 3 ans dans un institut réputé, afin de devenir par la suite enseignant de Qi Gong au sein de l’association dans laquelle je pratique.

Je suis venu au Qi Gong sur les conseils de mon médecin traitant, qui a lui-même son propre frère pratiquant. Il a donc constaté des évolutions positive avec cette pratique. Suite à une dépression courte dans le temps, mais très intense dans sa force, ce médecin traitant très à l’écoute m’a conseillé de pratiquer le Qi Gong. Il trouvait que ce serait un bon moyen d’apaiser mon tempérament entier et très exigeant envers moi-même.

Je pratique dans une association de la région nantaise, dont les enseignants sont adhérents de la FEGQAE, et formés à l’institut « Les Temps du Corps » dirigé par Maître Ke Wen. L’un des enseignants a été formé au tout début de la création de cet institut, il y a 20 ans, et possède 30 années de pratique du Qi Gong.

L’autre enseignant, celui avec lequel je suis principalement l’enseignement, mon Sifu, pratique depuis plus de 10 ans avec la même passion que le premier.

Une troisème personne assure un cours comme intervenante externe, elle a été formée à l’institut « Quimétao ».

Ma pratique du Qi Gong se fait en couple, mon épouse ayant voulu m’accompagner dans cette démarche, car elle avait eu un aperçu du Qi Gong il y a 20 ans, dans le cadre d’un stage professionnel, et cela l’intéressait de pratiquer avec moi. Par contre, je participe sans elle à la formation pour devenir enseignant, c’est une démarche personnelle.

Lio de la che meditJe ressent le Qi Gong comme étant un art énergétique chinois, offrant un bien-être corporel mais aussi intellectuel, permettant une meilleur compréhension de soi, mais aussi du monde et des Mondes.

A l’approche de la cinquantaine, cela représente sur le plan intellectuel, une synthèse de ma première moitié de vie, de part mon passé de judoka mais aussi de militant associatif très impliqué. A savoir une philosophie de pratique s’apparentant au judo, et une recherche de mon amélioration intellectuelle et morale.

Sur le plan psychologique et physique, un bien-être certain qui me permet de poursuivre mon cheminement de façon plus sereine.

Il arrive que comme pour un sportif compétiteur, je ressente le besoin de pratique, comme si je n’avais pas ma dose quotidienne, mon corps et mon intellect la réclame.

La pratique m’a permis de minimiser des douleurs d’une névralgie d’Arnold, mais aussi d’atténuer des douleurs physiques dues au stress d’une trop grande exigence envers moi-même.

Aujourd’hui le Qi Gong a une place primordiale dans ma vie, il fait parti intégrante de mon équilibre. Mais je ne vis pas le Qi Gong en une discipline à suivre comme un dogme philosophique, intellectuel ou vestimentaire. Étant profondément adogmatique et agnostique, ma pratique du Qi Gong se fait en harmonie avec ma personnalité propre., il est dans mon équilibre personne yin et yang.

A l’avenir, je me vois réussir la formation d’enseignant de Qi Gong, et être un nouvel enseignant au sein de l’association dans laquelle je pratique. Je me vois aussi proposer cet art énergétique en activité de soutien extra professionnel aux personnes accueillies à l’ESAT, ainsi qu’aux collègues le désirant. J’ai déjà proposé ceci, c’est actuellement à l’étude… J’aimerai aussi pouvoir développer la pratique du Qi Gong sur l’ensemble de l’association pour laquelle je travaille, mais ceci sera long, car c’est une grosse machine qu’il faut bouger…

Autre point sur l’avenir, continuer à apprendre et étudier le Qi Gong, développer et enrichir ma pratique. Ceci en poursuivant l’étude auprès de mon enseignant, ainsi que lors de stages et formations futures.

Lorsque je me rends aux cours prodigués par l’enseignant, j’éprouve une sensation de plaisir m’annonçant une bonne journée par la suite. Pendant les séances en cours, je suis extrêmement concentré sur moi-même sans même m’en rendre compte. Pendant les séances quotidiennes personnelles, j’éprouve un réel plaisir à prendre le temps de travailler en détail les mouvements étudiés en cours mais aussi lors des stages de ma formation en Qi Gong. Lors des stages de la formation, c’est une dimension plus profonde dans mon cheminement.

A une personne hésitante, je dirai de ne pas prêter attention aux préjugés que peuvent apporter consciemment ou inconsciemment notre culture judéo-chrétienne. La pratique du Qi Gong est tout à fait compatible avec nos vies occidentales, il s’agit d’une complémentarité à nos quotidiens. Chacun pratique à son rythme et suivant son envie, l’essentiel est d’y trouver et de prendre du plaisir.

Au début de sa pratique, en bon occidental on attend des résultats rapides et probants, je suis passé par la. Mais il faut pas attendre de résultats immédiats, il faut persévérer afin de laisser le temps à son corps de se centrer, de s’habituer à une pratique douce, et le bien-être arrive ensuite.

Je dirai aussi qu’à mesure de sa pratique, le plaisir évolue, les enchaînements s’apprennent plus facilement, car le corps sait ce qu’il doit faire pour être bien.

A un médecin, je répondrai la même chose…

Je suis heureux que la Vie m’est fait approcher et pratiquer le Qi Gong, de pouvoir le pratiquer en couple, mais aussi de pouvoir continuer à cheminer à travers cet art énergétique. Il est complémentaire à mon bonheur auprès des miens.

Voir plus de témoignages…

© 2016 : Génération Yang Sheng – Qi Gong TV


« Appel à témoignage » de Génération Yang Sheng et Qi Gong TV

Vous aussi faites nous parvenir vos témoignages écrits et vidéos !

Plus d’infos en cliquant sur le lien suivant:

Racontez VOTRE histoire Qi Gong ! Envoyez-nous vos témoignages.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.